parution 01 avril 2003  éditeur Erko  Public ado / adulte  Thème Horreur, Thriller

Dors, petite fille T1

Dors, petite fille

Successivement, plusieurs couples adoptifs d’une petite fille autiste sont retrouvés morts pendant leur sommeil. Une excellente surprise, réalisée en couleurs directes.


 Dors, petite fille T1 : Dors, petite fille (0), bd chez Erko de Bleda
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Erko édition 2003

L'histoire :

Juan est un écrivain en manque d’inspiration, avec un look de guitariste de hard-rock en déprime. Journaliste à la petite semaine, il s’inspire plus ou moins des sujets vaseux de son pote Emilio, surtout intéressé pour lui refourguer ses histoires d’OVNI à deux balles. Mais voilà qu’Emilio sort de son chapeau une histoire de petite fille autiste, dont les parents ont tous les deux été retrouvés morts sans raison pendant leur sommeil. Emoustillé par ce fait étrange, Emilio approfondit ses recherches et découvre que les précédents parents adoptif de la petite fille sont tous mort dans des conditions semblables. Il n’en faut pas plus à Juan et Emilio pour s’introduire de nuit dans la demeure cloîtrée des premiers parents, emmenant avec eux Maria, la compagne de Juan. Elle aperçoit un sinistre reflet dans un miroir. Juan en profite pour enregistrer du silence. Puis il écoute la cassette...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Longtemps les maladies mentales, le mongolisme ou l’autisme, on été interprétés par la possession démoniaque des personnes. Sergio Bleda utilise intelligemment ces failles de l’esprit humain pour en faire le cœur de son récit d’épouvante. Située dans l’Amérique contemporaine, sa fiction rappelle bon nombre de scénarios de thriller d’horreur. Mais Bleda a l’intelligence de coller au plus proche de la réalité, sans faire appel à d’invraisemblables monstres ou entités démoniaques. Que se passe t-il exactement dans l’esprit d’une personne atteinte de maladie mentale ? Bleda saisit les expressions de cette saisissante innocence inconsciente, passant des terreurs enfantines aux regards qui nous semblent les plus diaboliques. Sans oublier parfois le tragique regard du vide. De quoi donner la chair de poule. Graphiquement, Bleda a tout dessiné en couleurs directes, sobres et sombres pour un traitement graphique plutôt réaliste. Et sans aller jusqu’à égaler la beauté des derniers albums de Hermann, l’ambiance est carrément réussie. On en frémit encore...

voir la fiche officielle ISBN 9789077001196