parution 01 novembre 2002  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour

Chaponoir T1

Tutti Frotti

Régulièrement en 4e de couverture de Fluide Glacial, Chaponoir est enfin publié dans un premier recueil de gags en 1 planche. Humour surprenant, absurde et inégal.


 Chaponoir T1 : Tutti Frotti (0), bd chez Fluide Glacial de Lamorthe
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2002

L'histoire :

Lampadaires, flics, prostitués, gros king-kongs, îles désertes, objets gonflables, amas de femmes nues et zigounettes rigolotes... Voici les dadas de Chaponoir.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si vous avez déjà parcouru la 4e de couverture du magazine Fluide Glacial, vous connaissez forcément Chaponoir. Il est toujours tiré à quatre épingles, look Charlie Chaplin. Ses traits épousent des formes géométriques qui n’ont d’égal qu’une rigoureuse symétrie. Emprunt d’un flegme anglais, Chaponoir ne sort de sa sobriété que pour s’abandonner inopinément à sa libido dans la joie et l’allégresse (et en général dans la dernière case). Cet obsédé sexuel hors-pair enchaîne alors des gags d’un cynisme absurde très british, sans jamais prononcer une parole. Les rares phylactères (bulles de paroles dans une bd) alimentant ses gags ne contiennent au maximum qu’un dessin, comme pour un rébus. Le Courtemanche de la bande dessinée en quelques sortes. Alors forcément, Chaponoir, ça se lit vite ! C’est là le premier grief qu’on peut reprocher à Lamorthe, son papa. Ensuite, il faut avouer que le sens débridé du dépeçage sardonique dont est pourvu le personnage finit par lasser. Des gags tombent à côté de la plaque, de temps à autre. Un album qu’on feuillette (trop) rapidement, ébahi par (trop) de décalage, en souriant, mais sans jamais exploser de rire.

ISBN 9782858153541