parution 09 janvier 2019  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

À bord de l’Aquarius

Marco et Lilio embarquent à bord de l’Aquarius, où ils partagent le quotidien des « bienfaiteurs des mers », des gens engagés et prêts à tous les risques pour sauver des migrants. Une BD témoignage sur un voyage qui les a marqués à vie.


À bord de l’Aquarius, bd chez Futuropolis de Rizzo, Bonaccorso
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2019

L'histoire :

L’Aquarius est un bateau qui, pour sa troisième « vie », est affrété par l’ONG SOS Méditerranée. Celle-ci vise à sauver les migrants qui empruntent cette mer pour fuir leurs pays. Marco et Lelio veulent écrire une bande dessinée sur les conditions de vie à bord et sur le travail périlleux réalisé par cet équipage qui compte une trentaine de membres venus des 4 coins du monde, chacun avec sa spécialité. Les deux auteurs vont assister à des missions de sauvetage, caméra embarquée pour figer cette vision… et la misère de ces familles. Au fil d’échanges et d’interviews, ils comprennent la dure réalité des actions et également pourquoi les procédures sont si rigoureuses et cadrées. Il en va de la vie des sauvés et de l’équipage. Ils réalisent aussi les débuts difficiles de cette migration certes choisie, mais au finale subie : certaines femmes sont violées, les gens sont torturés, dépouillés du peu de biens qu'il leur reste, il y a beaucoup de violence. Certains passeurs peu scrupuleux se servent d’eux comme monnaie d’échange. Ils sont vendus comme du bétail, certains hommes travaillent ou, pire, deviennent des esclaves pour payer et mériter leur « voyage ». Au fil des jours, ce qui les marque, ce sont les odeurs, les cris, la terreur et les pleurs. Tout cela n'est pas retranscrits ou perçu par les focus médiatiques. Les deux comparses évoquent aussi le choc de la destruction des embarcations de fortune. On coule les moteurs, on crève les pneumatiques pour qu’ils coulent… Ecologiquement, c’est certes médiocre, mais cela évite que les trafiquants réutilisent les navires. Tout au long, le lecteur est accompagné par ce petit oiseau, qui expose les faits via des bulles narratives. Ce rouge-gorge aux couleurs de l’Aquarius est présent comme un compagnon de bord...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Certains se souviennent peut-être de la chanson émouvante, découverte à l’Eurovison en 2018 Mercy, un de ces 5 enfants authentiquement nés à bord de l’Aquarius. Elle témoigne quelque part de tout ce que retranscrit cette BD documentaire. Le lecteur vit ici les opérations au rythme des pages de cette BD-reportage. Le récit est parsemé de pages documentaires explicatives qui aident à comprendre les missions de sauvetage, l’organisation à bord et l’engagement de ces gens de différents pays au service de ceux touchés par la misère. On y découvre une autre vision que celle perçue par le prisme des médias. Au fil de la lecture, on comprend également qu’il y beaucoup de corruption et d’enjeux politiques. Graphiquement cet album est magnifique. Les aquarelles et la mise en couleurs grisée et orange pour l’Aquarius et le piaf, en rappel à la couleur des gilets de sauvetage, subliment l'ensemble. Comment ne pas être ému par cette lecture... Il serait souhaitable d'elle serve comme support pédagogique pour sensibiliser à cette réalité dramatique dans les écoles. Beaucoup trop de gens ont péri en mer et périront encore. La misère est telle dans certaines zones du monde, que les gens risquent tout dans l’espoir de trouver une nouvelle vie. Ces témoignages poignants et durs dénoncent une tragique réalité qui, on l’espère, changera les opinions.

voir la fiche officielle ISBN 9782754826419