parution 01 novembre 2018  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Historique

Animabilis

Quand un journaliste parisien de la fin du XIXème siècle débarque dans le Yorkshire pour relater de mystérieux faits... Animabilis se démarque par sa beauté noire et le mystère universel et intemporel qu'il contient en fait une œuvre supérieure.


Animabilis, bd chez Futuropolis de Murat
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2018

L'histoire :

Décembre 1872. Un journaliste pour une feuille de chou parisienne se rend Outre Manche, dans le nord du Yorkshire. Cette contrée battue par les vents fait en effet la curiosité du lectorat de la capitale. Toutes les « choses » qui s'y produisent et qui fascinent, c'est le propre des balivernes dont on s'entiche facilement à Paris. Débarqué la veille sur les quais de Scarborough, le voici désormais cherchant sa route dans la lande, avec Hawton Bridge comme destination. Armé de sa valise comme seul bagage, il parcourt cette terre sauvage le long des falaises, baissant la tête battue par les flocons de neige. Puis un corbeau vient à sa rencontre. L'animal se pose sur un monticule, faisant face à l'homme, avant de s'envoler dans un lugubre croassement. Il laisse une trace de sang sur la roche qu'il vient de quitter... Victor de Nelville poursuit sa route jusqu'à pouvoir s'abriter dans une auberge. Le patron l’accueille froidement, en lui demandant s'il est un exilé politique, un communard ou encore un anarchiste. A priori, les frenchmen n'ont pas la meilleure réputation, ici. Quand il lui délivre la clé de sa chambre, il lui demande combien de temps il compte rester. Le journaliste répond : « le temps qu'il faudra...».

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cela fait bientôt une quinzaine d'années que Thierry Murat fait son chemin d'auteur de BD. Capable d'adapter (Elle ne pleure pas, elle chante, Les larmes de l'assassin, Le vieil homme et la mer), de collaborer avec un scénariste (Au vent mauvais avec Rascal) ou de signer ses propres scénarios (Etunwan), il nous projette cette fois-ci dans l'Angleterre de la fin du XIXème siècle, plus précisément dans le comté de York. Et il ne faut pas plus de 5 minutes pour être envoûté par sa narration. La singularité de son graphisme épuré (sa patte graphique), le rythme lent mais l'intensité de ce qui est suggéré et la beauté du mystère vous aspirent immédiatement. L'histoire met donc en scène Victor de Nelville, un jeune homme de 20 ans, qui va mener une enquête dans une contrée marquée par sa culture et ses croyances populaires, alors qu'il doit effectuer un reportage. Et le début du récit n'est pas sans rappeler l'ambiance des romans de Conan Doyle. Parmi la population locale, le frenchie se démarque en faisant à peu près le même effet qu'un cheveu sur la soupe de ces paysans, ayant affaire à une mystérieuse maladie qui décime leurs troupeaux. Et il se trouve que ces braves gens relient ce malheur au retour d'une créature maléfique. Avec son art de planter des décors qui traduisent le climat rural de cette Angleterre et les relations sociales, ses pages muettes qui en disent si long, une sorte de douce tension hypnotique s'installe d'emblée. Et à l'image de ces fameuses traditions druidiques, la poésie, pour sombre qu'elle soit, s'invite dans cet étrange et fascinant décor. Si Thierry Murat met tout le monde d'accord pour ce qui est de l'esthétique, il faut souligner la qualité de son écriture, qui est un hommage appuyé à la littérature Romantique. Nelville écrit, mais c'est bien entendu la voix de Murat qui s'exprime. Et comme il n'est pas question de vous en dire plus, sachez que cette enquête (ou reportage) entraîne le lecteur là où il ne peut pas soupçonner d'être conduit. Encore un sacré tour que nous réserve l'auteur, une invitation à toucher l'Absolu. Un tour qu'un druide lui-même n'aurait pas renié, pour un bouquin qu'on vous conseille absolument, car il ne quittera plus votre âme !

voir la fiche officielle ISBN 9782754823203