parution 01 juin 2010  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Sentimental

Face cachée T1

Jeune cadre dynamique à Tokyo, Satoshi a une relation adultère avec une douce secrétaire, éperdument amoureuse. Une chronique sentimentale et sociale, légère et subtile, largement imprégnée de manga.


 Face cachée T1, bd chez Futuropolis de Runberg, Martin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2010

L'histoire :

Satoshi, trentenaire d'allure élégante, sorti premier de sa promo, est analyste financier dans une grande compagnie de Tokyo. Chaque matin, il plonge avec délectation dans le grand bain citadin actif : métro, buildings et boulot intensif... et finit ses journées par quelques mails au cyber-café, à destination de sa femme et sa petite fille, qu'il ne voit que le week-end. Puis il va dormir dans un capsule hôtel impersonnel... les soir où son patron n'invite pas ses employés à participer à des soirées monstrueusement alcoolisées ! Même si c'est mal vu, la mignonne petite secrétaire Mayumi ne participe pas souvent à ces fiesta, trop occupée par les problèmes de divorce de ses parents. A 63 ans, sa mère a accepté de devenir serveuse dans un fast-food et son père se laisse dépérir à son domicile, désormais empli d'immondices. Au boulot, Junichi, un collègue ambitieux et lourdaud de Satoshi, est prêt à toutes les bassesses pour conquérir Mayumi. Il ignore que la belle est déjà éperdument amoureuse de Satoshi et que d'ailleurs, elle est devenue sa maîtresse. Parfois, Satoshi fait même croire à sa famille qu'il reste à Tokyo le week-end pour travailler... De son côté, aveuglée par l'amour, Mayumi accepte la relation adultère dans la continuité et pardonne tous les comportements de Satoshi...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Est-ce un manga réalisé par des français ou une BD qui se déroule au Japon ? Peu importe, Sylvain Runberg et Olivier Martin livrent ici la première partie d'une savoureuse chronique sentimentale et sociale, à mi-chemin entre ces deux franges de l'art séquentiel. A la manière de certains mangas, le scénario de Runberg table souvent sur une narration contemplative : comme au cinéma, on suit les personnages dans leur quotidien relativement serein. Les cadrages sont idoines, la rythmique imposée patiente et fluide. Sur ce découpage très agréable, Olivier Martin livre un crayonné brut, spontané et néanmoins splendide, à peine rehaussé d'un lavis gris. Le dessinateur brosse avec une grande aisance des scènes impeccablement mises en scène, tantôt détaillées (certains décors urbains ou intérieurs), tantôt d'une grande douceur (aaah Mayumi...), tantôt caricatural. Pour les amateurs de dessins un peu « rough », qui laisse apparaître les premiers coups de crayons, c'est un régal ! En outre, les années vécues par le dessinateur au Japon (il est même marié avec une japonaise) ont assurément joué un rôle essentiel dans cette transposition réussie : il a intégré le gros des codes culturels et des ambiances urbaines du pays. Au sein de la société nippone, les apparences et les convenances priment en effet sur la plénitude intime... On savoure donc aussi la psychologie des personnages : attachants, crédibles, ils ne s'affranchissent néanmoins jamais d'une certaine ambiguïté. Un suspens se dégage en effet des non-dits et des réels desseins de chacun : pour qui Satoshi achète t-il ce CD ? Se sent-il le devoir de faire un choix ? Est-il juste un gros salopard ? (le titre penche pour cette option). Le patron semble également ruminer quelque coup de théâtre de derrière les fagots... Hinhin... Vous découvrirez cela dans le second volet !

voir la fiche officielle ISBN 9782754802147