parution 21 août 2019  éditeur Futuropolis  Public ado / adulte  Thème Policier

L' Argentine

La fille d'un ex ministre revient saine et sauve après un enlèvement inexpliqué. Un one-shot d'Andréas et Isabelle Cochet très élégamment dessiné, plein de personnages étranges et de secrets de famille.


L'Argentine, bd chez Futuropolis de Andreas, Cochet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2019

L'histoire :

Yvon d’Alayrac est un homme politique à la carrière riche, tout récemment mis au placard par le nouveau président, mais considéré comme une éminence grise par les cabinets qui se sont succédés. Lorsque sa fille Silver est portée disparue, il pense immédiatement à un enlèvement qui serait une vengeance personnelle. Il sait que sa carrière pas toujours très claire l’expose à bien des envies de vengeance. Le ministère de l’intérieur dépêche Delphine Coreau, sa meilleur spécialiste en kidnapping, sur l’affaire. Mais à la surprise générale, le jeune enfant reparaît deux jours après sa disparition, et donne une version totalement improbable de ce qui s’est passé. D’Alayrac ordonne aux enquêteurs de laisser sa fille se reposer, et la gamine retrouve sa chambre, dans la superbe maison de son père, au milieu d’une superbe propriété. Très vite, elle demande à revoir sa Maman qui, depuis sa naissance, est dans un état de coma, son activité cérébrale légèrement fluctuante sous surveillance permanente. Dans les heures qui suivent, elle va faire une étrange rencontre dans le parc, se faire tirer dessus par un inconnu, et découvrir une porte murée dans le sous-sol de la propriété...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il faut un petit moment pour que ce nouvel album d’Andréas devienne du pur Andréas, et c’est à la fois surprenant et agréable. Tout commence par un dessin simplifié, épuré et semi réaliste, qui convient très bien au dessinateur de Rork et de Capricorne. Son trait stylisé touche à l’épure lorsqu’il montre les toits en quinconce de la villa luxueuse d’Alayrac, et c’est très élégant. Le dessinateur semble s’amuser avec sa propre technique et ses tics stylistiques, mais surtout pas au détriment d’une intrigue pleine de mystères et de zones d’ombre. Il laisse beaucoup de place à la coloriste Isabelle Cochet, dont le nom est très justement mis en avant sur la couverture du livre. Aucune ombre n’est présente dans aucune case, tout est travaillé par des contrastes forts et des aplats noirs, ou la clarté des couleurs unies. On est accroché en tout début d’album par le retour incompréhensible de Silver, surpris par les étranges personnages qui apparaissent dans son univers. Les questions ouvertes se multiplient avec un bel effet d’accumulation, même si finalement beaucoup de pistes auront été ouvertes peut-être par pur plaisir de narrateur. Le voyage est néanmoins addictif et plein d’imagination. Il se termine avec une part d’inexpliqué, mais sans frustration excessive.

voir la fiche officielle ISBN 9782754826051