parution 01 mai 2007  éditeur Futuropolis  collection Caractère
 Public ado / adulte  Thème Historique, Sentimental

La Guerre des Sambre – cycle 1 : Hugo et Iris, T1

Le mariage d'Hugo

Hugo, jeune homme de bonne famille, rencontre son destin au travers d'un crâne et d'une actrice aux yeux de sang. Premier opus d'une nouvelle époque de la dynastie des Sambre : un excellent cru !


La Guerre des Sambre – cycle 1 : Hugo et Iris, T1 : Le mariage d'Hugo (0), bd chez Futuropolis de Yslaire, Bastide, Mézil
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Futuropolis édition 2007

L'histoire :

Printemps 1830, la restauration bat son plein et les trois glorieuses vont bientôt changer la face de la France. Dans le sud du pays, Hugo Sambre a d'autres préoccupations : il se marie. Pas de gaité de cœur, mais en bon fils obéissant : sa femme Blanche est enceinte, mais pas de ses œuvres. Les deux familles ne s'apprécient guère. C'est donc bien volontiers qu'il va visiter dans le lointain Hainaut les mines de charbon et de cuivre que son épouse lui a apportées en dot. Il s'agit de réaliser ces biens pour répondre aux dettes contractées par son père. Peu après le mariage, il abandonne sa jeune épouse aux bons soins de sa famille. Cependant, l'infortune de celle-ci est connue de tous et toutes et Blanche se retrouve vite confrontée au dédain et au mépris de sa belle famille. Là-haut dans ce nord lointain, Hugo Sambre fait son tour du propriétaire. Un jour, ce jeune bourgeois, piqué au vif par le contremaître d'une petite mine de cuivre, décide de descendre au fond. Dans les entrailles de la terre, il rencontrera une première fois son destin sous la forme d'un coup de grisou. Il en réchappe et se découvre à lui-même en participant aux secours. Derrière les gravas se trouve le vrai trésor de la mine. Celui qui fera d’Hugo un homme et qui lui donnera le courage d'enfin s'affirmer face à son père...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bernard Yslaire occupe une place à part dans le monde de la bande dessinée : il produit peu mais les albums auxquels il participe marquent le lecteur. Pour cet opus, il est associé à deux jeunes dessinateurs : Jean Bastide et Vincent Mezil. L'association est plus que réussie, le graphisme de cet album est un modèle du genre : il réussit à rester proche de celui d'Yslaire mais s'en démarquant grâce, entre autre, à des couleurs plus chaudes. L'inspiration va du Sturm und Drang à Germinal, mais la réalisation est homogène. Les décors et les lumières sont magnifiques et rendent hommage à la peinture du XIXe siècle. L'histoire qui nous est racontée est celle de la jeunesse d'Hugo dont l'enterrement ouvre le premier tome de la série (sur 3 prévus). Les clés vont enfin nous être données. Il n'est pas besoin de connaître par cœur les précédents tomes publiés pour apprécier cet album. Même si le passionné de la série retrouve de nombreux détails, Bernard Yslaire n'est pas Georges Lucas : l'intrigue est là et n'est pas pré-écrite. Citons Yslaire et ses interrogations « Tout le monde connaît le danger des suites, genre « la jeunesse de… ». La reprise par d’autres d’un même univers s’apparente le plus souvent au clonage, avec ce que cela comporte d’affadissement général, de perte de qualité ». Rassurez vous, monsieur Yslaire, pour le lecteur que je suis, votre pari est gagné et haut la main.

voir la fiche officielle ISBN 9782754800570