parution 15 mai 2019  éditeur Glénat  collection Plein gaz
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston

24 heures du Mans

1923-1930 - Les Bentley Boys

Dans les années folles, les 24h00 du Mans vont connaître la domination de l’écurie Bentley. Les premières années d’une course épique joliment illustrée et au suspense garanti.


24 heures du Mans : 1923-1930 - Les Bentley Boys (0), bd chez Glénat de Bernard, Papazoglakis, Cinna
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

L’histoire des 24h00 du Mans débute le 26 mai 1923 à 16h00. Cette toute nouvelle épreuve est créée par l’Automobile Club de l’Ouest (l’ACO), cinq ans après la fin de la grande guerre. Une course de 24h00 avec des voitures uniquement de série. Une épreuve de jour et de nuit, sur circuit de 17.262 km constitué de route en terre. Un pari fou et formidable à la fois, qui correspond bien aux années folles ! Le départ se fait en ligne, deux par deux… sous la grêle. « Sammy » Davis est le correspondant du magazine anglais The Autocar, le plus vieux magazine automobile du monde. Il est en pleine discussion avec Walter Owen Bentley, le fondateur et patron de Bentley Motors LTD. Le patron de la firme automobile fait part de son scepticisme initial sur cette nouvelle compétition. Convaincu par l’un de ses associés, il a engagé une voiture avec, pour pilotes, un ancien officier de la Royal Air Force et l’essayeur officiel de la marque.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce 6ème album de la série consacrée à la mythique course automobile des 24h00 du Mans, les éditions Glénat reviennent sur les premières années de cette compétition et plus particulièrement sur les participations de l’écurie Bentley. Avec la fin de la guerre et les années folles, l’industrie automobile va connaître de sérieuses évolutions techniques qui seront notamment expérimentées dans les courses. A cette époque, malgré une moyenne de 111.2 km/h, les 24h00 du Mans relèvent de l’aventure : les pilotes devaient commencer par capoter leur véhicule ; ils ne disposaient pas d’assistance radio et, en cas de panne, devaient rejoindre leur stand en courant pour réparer. L’argent sera également au cœur des préoccupations des écuries pour le financement de ce sport déjà très couteux. Bentley aura notamment le soutien d’un riche aristocrate, qui remportera 3 victoires sur ce circuit. Même si cet album a une vocation un peu historique, les auteurs ont su ménager le suspense comme si le lecteur assistait à ces courses. Le rythme est soutenu, puisque ce sont évidemment les événements marquants qui cadencent l’album. Graphiquement, le travail est juste impeccable : les bolides ont des lignes superbes, la vitesse et les mouvements sont parfaitement maîtrisés. Les amateurs de BD franco-belge traditionnelle pourront s’amuser à trouver quelques clins d’œil tout au long de cet album. Une bande-dessinée qui trouvera un public au-delà des amateurs de sports mécaniques.

voir la fiche officielle ISBN 9782344035580