Bowen T2 : L'homme d'overground 9 (0), bd chez Glénat de Formosa, Drouaillet ©Glénat édition 2012

Bowen T2

L'homme d'overground 9

Overground 9 est passé sous le contrôle d'un certain Macnut, un homme masqué aux dessins plutôt louches. De très bonnes idées avec une mise en œuvre douteuse.

L'histoire : Le vol expérimental du K-1, qui aurait dû mener Bowen à la mort, n'a finalement pas tourné comme Kovlev l'avait prévu. Une fois de plus, son destin a repoussé inexplicablement les limites d'une mort promise. L'agent Kimberley Costello est arrivé sur les lieux du crash pour y retrouver Bowen dans un sal état, ainsi que Cox et la mystérieuse Liv qui l'a aidée à s'échapper du bunker de Kovlev avant que tout explose. Cette dernière a réussi à convaincre Cox qu'elle est en fait l'agent infiltré Licorne. L'hélicoptère qui rapatrie tout ce petit monde sur la base d'Overground 9 reçoit un drôle d'accueil : ils sont tous arrêtés et mis au secret. Un certain colonel Macnut a repris le commandement de la base et dirige maintenant toutes les opérations. Le coma prolongé de Bowen dans sa cellule médicalisée permet au médecin Von Kopsen de faire un examen prolongé du sergent major. Les radios révèlent la présence d'un implant très difficile à détecter dans le cerveau. Celui-ci est d'autant plus suspect qu'il n'y a aucune trace d'intervention chirurgicale...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Gil Formosa continue les aventures du Sergent-Major Bowen sur le ton du blockbuster américain mal inspiré, avec des personnages charismatiques frisants le ridicule et des dialogues particulièrement affligeants. Et pourtant, ce deuxième tome montre que cette série est bien loin d'être dénuée d'intérêt. Les accros aux extraterrestres et autres aficionados de complots interstellaires et d'énigmes science-fictionesques en auront pour leur grade. Les idées développées sont plutôt originales et incitent insidieusement à lecture. Mais quel mystère la base secrète de la zone 51 va-t-elle cette fois nous révéler ? C’est d'autant plus prenant que le graphisme minutieux de Formosa présente des aéronefs de toute beauté, des bunkers bétons secrets convaincants, au travers d’un découpage recherché. Les planches d'actions dans les limites stratosphériques de la Terre méritent à elles-seules le détour. En bref, un bon album qui aurait pu être excellent si la mise en œuvre scénaristique avait été au rendez-vous.

  • scénar dessin


14 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.90-5% = 13.21

sur


 Bowen T2 : L'homme d'overground 9 (0), bd chez Glénat de Formosa, Drouaillet ©Glénat édition 2012

19 septembre 2012

Glénat

Grafica

voir la fiche officielle

9782723487085

ado / adulte

Historique

Bowen série en cours en France
2 albums parus Nos chroniques dans cette série :