parution 13 février 2019  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Colonisation T3

L'arbre matrice

Milla et son équipe sont témoins de l'agression de troupes Atils sur la planète Armilia. Nouveau développement bien vu pour ce space opéra classique mais très distrayant.


 Colonisation T3 : L'arbre matrice (0), bd chez Glénat de Filippi, Cucca, Marinacci
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Milla, Atari et les autres sont une nouvelle fois en approche d'une planète inconnue qui émet des signes de vie. Ils positionnent leur vaisseau en orbite et débarquent avec leur navette au cœur d'un immense océan parsemé d’îlots. C'est sous la surface des eaux qu'ils vont réaliser que le signal reçu était un leurre émis par un module émetteur caché sous les rochers. Dans le code utilisé, Petra reconnait la signature d'une ancienne connaissance, un cyber-ingénieur nommé Hector qui vit dans la cité suspendue d'Armilia. L'équipe décide alors de s'y rendre pour le retrouver et l'interroger. Il s'agit de savoir qui cherche à nuire à leur mission de récupération des colons qui ont quitté la terre plus d'un siècle plus tôt. Les écumeurs sont les premiers qu'ils soupçonnent. En effet, ces pirates de l'espace tentent systématiquement de piller les navettes avant que les colons ne soient sauvés, et sont souvent des opposants à la coexistence pacifique entre humains et Atils. Arrivés sur place, l'équipe de récupérateurs est très vite encerclée par des hommes et des femmes en armes, menés par Jonas, un écumeur que Milla connaît très bien. Mais tous sont à leur tour menacés par une explosion au-dessus d'eux, et un feu nourri par une troupe d'Atils. En panique, ils se réfugient ensemble dans le vaisseau commandé par Milla. Jonas y donne alors une explication très inattendue sur la raison de l'attaque dont ils ont fait l'objet.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce troisième tome, Denis-Pierre Filippi introduit un élément de surprise dans le postulat qui servait de base aux épisodes précédents. Et si la relation pacifique entre humains et Atils, qui a présidé à la colonisation de l'espace, cachait en fait des enjeux bien plus complexes ? Un élément bienvenu dans une série qui devenait presque déjà routinière après deux tomes passés de planète en planète avec les mêmes enjeux qui se répétaient. La troupe de récupérateurs reste cet ensemble de personnalités bigarrées dont aucun caractère ne ressort réellement. On serait bien en mal de dire quel est le rôle titre de cette aventure, s'il fallait mettre l'un des agents en avant. Pas de Valérian ni de Laureline à l'horizon, pour le moment en tout cas. C'est un des facteurs qui empêchent cette série de passer le cap de la distraction au premier degré, on peine en effet à s'identifier à l'un des hommes ou des femmes que l'on voit risquer leur vie dans des milieux hostiles et surprenants. Cela dit, le dépaysement est total, et le duo de dessinateur et coloriste italiens met le paquet pour que notre arrivée sur X42F, Armilia ou Prima Six nous laisse des souvenirs. Les décors sont soignés et très imaginatifs, et donnent un ton de space opéra très agréable aux aventures de nos héros. Rien de bien nouveau sous le soleil (enfin sous l'astre qui éclaire la planète sur laquelle on se trouve, qui change tout le temps). Mais la balade est plaisante, bourrée d'idées qui se bousculent, et réalisée avec soin, pour distraire des lecteurs qui se laisseront faire avec plaisir.

voir la fiche officielle ISBN 9782344029848