parution 19 septembre 2018  éditeur Glénat  collection La sagesse des mythes
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie

Dédale et Icare

Dédale est l'architecte le plus connu de la mythologie, un grand scientifique. Mais connait-on bien son histoire ? Une idée louable de traiter un personnage méconnu de la mythologie, mais qui manque de génie : un comble pour ce génial inventeur !


Dédale et Icare, bd chez Glénat de Bruneau, Pellegrini, Zeppegno, Arancia, Vignaux
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

Crête est en émoi depuis la mort du roi Astérion. Les fils d'Asterion se disputent la succession du trône. Ils sont persuadés qu'ils ont autant de droit que les autres de récupérer la couronne. Le plus virulent reste Minos, qui sait qu'Astérion l'avait choisi pour le succéder. Mieux encore, il affirme haut et fort que les dieux sont de son côté et l'ont choisi ! Ses rivaux n'en croient pas un mot, mais ils acceptent que Minos devienne leur roi à une condition : il devra prouver à tous que les Dieux le protègent. Minos fait alors une offrande à Poséidon pour lui demander son aide. S'il lui envoie un signe, il lui sera éternellement reconnaissant. Il attend donc que le dieu des Mers envoie un taureau. En échange, il lui rendra son animal sacré en le sacrifiant et il priera toujours pour lui. Le jour approche et tout le monde regarde vers l'océan en attendant une manifestation divine. Cependant, rien ne se passe et la foule commence à se moquer de Minos. Pourtant, un immense et majestueux taureau blanc finit par sortir des flots et se rapprocher de Minos. Selon la volonté divine, il devient le nouveau roi de Crête. Minos n'honore cependant pas son marché et préfère garder la bête, persuadé qu'il en tirera un bon prix. Poséidon est fou de rage et compte bien faire payer à Minos son impudence. Le malheur s'abattra sur sa famille et viendra de son épouse, Pasiphaé...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dédale est LE scientifique de la mythologie. Génial inventeur du labyrinthe de Crête, de la colle, du niveau, il réalisa également le plus beau rêve de l'homme : celui de voler ! Évidemment, comme dans tout mythe grec, l'homme s'illustre par de hauts faits, mais cache également des parts d'ombre. Un album sur ce personnage est donc totalement justifié et détonne un peu dans la collection Sagesse des mythes chez Glénat, qui s'intéressait jusqu'à alors aux grands héros grecs. Ce choix fort permet de découvrir quelques aspects méconnus de ce créateur de génie, même si certains événements sont très célèbres comme la naissance du Minotaure, le fil d'Ariane et la chute d'Icare. Pourtant, en balayant son histoire, on découvre également quelques événements qui montrent bien le défaut du personnage, victime des passions humaines : l'orgueil ! Le traitement est très simple, voire simpliste, puisqu'on suit mécaniquement les épisodes importants de la vie de Dédale. Nul risque de se perdre ou de perdre le fil (d'Ariane) tant le récit est linéaire, et finalement insipide. Dédale est un personnage méconnu et oublié ; on aurait aimé le découvrir sous un jour plus approfondi. Il méritait à lui seul un traitement psychologique poussé et une noblesse dans les tragédies de sa vie. Le mythe se fait donc pauvre et sans âme, faute à un personnage mal développé. Le dessin de Giulia Pellegrini rend un hommage également un peu léger au génial inventeur. Le graphisme est honnête et efficace, mais il manque de charisme. Les personnages sont aussi froids que le cœur de Minos. Un choix intéressant à la base, mais qui déçoit dans son traitement.

voir la fiche officielle ISBN 9782344014196