parution 27 février 2019  éditeur Glénat  collection Hors collection
 Public adulte  Thème Erotique, Science - fiction

Druuna T5

Celle qui vient du vent

Druuna va tenter de comprendre comment le monde a changé. Un récit de SF vide de sens, de sexe et d'âme, qui ne vaut que pour le superbe dessin de Serpieri.


 Druuna T5 : Celle qui vient du vent (0), bd chez Glénat de Serpieri
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

Druuna ne se souvient plus de rien. Elle erre dans une obscurité totale et sent que cet état n'est qu'une transition, un moyen d'aller ailleurs. En effet, son corps se déplace comme par enchantement dans un endroit qui lui est totalement inconnu. Elle ne sait plus rien, pas même son nom. Seul l'instinct la pousse à avancer pour chercher de l'eau et de la nourriture. Elle s'abreuve à une source, mais la faim est toute aussi grande. Elle continue de marcher, même si elle sent qu'un danger l'attend. Elle voit alors un cadavre, transpercé par une flèche. Elle finit par tomber sur un chariot brûlé. Elle peut enfin manger grâce au contenu d'un tonneau. Cependant, elle se rend compte que des cadavres jonchent le sol, atrocement mutilés ou littéralement décapités. Druuna ne sait plus ce qu'elle doit faire. Elle aperçoit alors au loin un homme monté sur un cheval. Il porte d'étranges plumes et des couleurs bariolées sur la peau. Son langage est tout aussi étrange que le reste. La discussion tourne rapidement court quand des coups de feu éclatent. Des hommes armés et portant une armure foncent sur le groupe et tentent de tuer l'étranger qui parlait avec Druuna. Le combat est violent et l'Indien est abattu. Druuna prend son cheval et parvient à s'enfuir. Elle ne voit pas que, derrière elle, une scène d'horreur est en train d'avoir lieu...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une très longue absence, la célèbre Druuna est revenue en 2014 dans le récit muet Anima. Paolo Serpieri n'avait donc pas totalement abandonné sa sublime brune et la voici de retour dans un nouveau récit (le cinquième), réalisé cette fois de façon classique, avec des phylactères. En cinquante pages d'exploration et d'errements, Druuna se perd et nous perd aussi facilement qu'elle montre ses formes. Dans des explications fumeuses et foireuses, le récit n'est qu'une vaste supercherie qui tente désespérément de relancer l'univers SF horrifique qui avait fait la gloire de la série d'antan. Notre héroïne à la plastique folle devient elle-même insupportable avec des utilisations systématiques de gros mots et de discours creux au possible. Les lecteurs coquins seront en plus frustrés de ne plus voir une seule scène de sexe ! Il semble bien que Serpieri n'ait qu'une idée en tête : réunir deux de ses amours (érotiques) à savoir l'univers de Druuna (ac)couplé à celui des Indiens. D'un point de vue graphique, l'artiste italien n'a rien perdu de son talent avec des dessins impressionnants de force et de beauté et des couleurs prodigieuses. On regrettera toutefois le manque d'inventivité et d'audace de cet album, contrairement au style dérangeant des premiers. Puisque le visuel compte, on prolongera le plaisir par un joli carnet de croquis. Malgré tout, le retour de « Celle qui vient du vent », c'est un peu du vent...

voir la fiche officielle ISBN 9782344034835