parution 30 mai 2018  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Guerre, Historique

Faucheurs de vent T2

Gabrielle

Alors que le lieutenant Marais succombe à sa marraine de guerre Gabrielle, l’escadrille est confrontée à un cas de désertion. Suite d'une série d’aviation militaire se déroulant durant la première guerre mondiale.


 Faucheurs de vent T2 : Gabrielle (0), bd chez Glénat de Lamy, Fernandez, Perrot
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2018

L'histoire :

Dans le ciel du territoire français, l’escadron du lieutenant Marais sort vainqueur d’une escarmouche avec l’aviation allemande. De retour sur le plancher des vaches, ils se rendent compte que l’un des pilotes manque à l’appel. D’après le rapport de l’Etat-Major, le pilote Wiener aux commandes de l’avion de Laffite, le fer à cheval, n’a pas été descendu par l’ennemi et ne s’est pas posé sur un autre aérodrome. Pour les membres de l’escadrille des faucheurs, il n’y a aucun doute : l’avion de Lafitte est maudit. Interrogé par le capitaine à ce sujet, le lieutenant Marais reste distant et évasif en coupant le débat rapidement, et en rappelant, au grand dam du capitaine qui a des doutes sur l’engagement du lieutenant, que c’est la guerre et que les avions qui disparaissent sont légion. Quelques minutes plus tard, le lieutenant se retrouve dans les bras de sa marraine de guerre, Gabrielle. Cette dernière l’enjoint à régler le compte de son frère qui est soi-disant un monstre. De retour dans le ciel, l’escadrille croise une division allemande avec à sa tête, le diable borgne, l’as de pilotage envoyé par la propagande allemande. Après un léger accrochage entre les deux hommes, le lieutenant Marais décroche et fuit le combat en plongeant dans les nuages. Tiraillé entre l’horreur des combats et l’amour de Gabrielle, le lieutenant a besoin de souffler. Une pause de courte durée, car une missive le prévient que le pilote Wiener a été retrouvé par la gendarmerie et qu’il est accusé de désertion.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au grand dam des amateurs de vieux coucou, ce nouvel opus se déroule presque exclusivement sur le plancher des vaches, sauf lors de quelques planches qui permettent néanmoins de mesurer la beauté, la précision et le réalisme des dessins de Cédric Fernandez, relatifs à la modélisation des avions et des combats aériens. Les mouvements sont fluides et extrêmement réalistes. Un bémol concerne les personnages qui manquent un peu de précision dans leur visage. Sur le plan scénaristique, le récit ferme la porte à quelques axes développés dans le premier opus. Comme par exemple la rivalité entre le pilote Laffite et le sergent Marais, ou encore entre ce même sergent et le diable borgne. Le scénario coupe court aux pressentiments du premier tome en permettant au sergent de fuir le combat et de laisser l’as allemand aux mains agiles de Lafitte. Cependant, ce deuxième opus ne fait pas que fermer des axes de développement du récit, il en ajoute aussi d’autres. Comme la troublante demande de Gabrielle de tuer son frère ou encore la désertion d’un des pilotes. Le thème de l’amour entre le lieutenant et sa marraine de guerre est bien développé, en opposant deux visions : l’amour interdit et l’amour par intérêt. A la fin de cet album, il reste difficile au lecteur de mettre la bonne étiquette sur cette fameuse Gabrielle. Le personnage est psychologiquement intéressant et paraît fragile, mais d’une beauté dangereuse et fatale. Ainsi ce nouvel opus surprend le lecteur en coupant court aux différents axes pressentis dans l’opus précédent et en ouvrant d’autres plutôt surprenants.

voir la fiche officielle ISBN 9782344019764