parution 24 avril 2019  éditeur Glénat  collection Hors collection
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Fela back to Lagos

Pour survivre, Ade, petit voyou du ghetto de Lagos, se réfugie chez son grand-père, qui lui raconte l’histoire de Fela Kuti, un talentueux musicien d’Afro Beat. À la mort de son grand père, Ade bascule dans une spirale autodestructrice.


Fela back to Lagos, bd chez Glénat de Dédola, Ferrara
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

Lagos, la plus grosse ville du Nigeria. Recherché par la police et un pasteur véreux, Ade traverse le fleuve pour se réfugier une nouvelle fois chez son grand-père. Habitué à héberger son petit-fils quand le vent souffle du mauvais sens à la ville, ce dernier l’accueille les bras ouverts. Il en profite pour lui conter la vie de Fela Kuti, le talentueux musicien d’Afro Beat. L’homme déchaîne les foules à travers le Nigeria. Luttant contre l’injustice, Fela se retrouve harcelé par les forces de l’ordre et les politiciens en place. Alors qu’il n’a pas touché de saxophone depuis trois ans, Fela décide de relancer une série de concerts. Son entreprise est rapidement mise à mal, car la police débarque chez lui. Refusant de laisser entrer les fonctionnaires, il est arrêté. À la sortie de sa garde à vue, Fela se sent mourant, mais il refuse de laisser la place au gouvernement. Il décide de faire une grande fête au Shrine, son établissement. Comme il l’avait prédit, quelques jours plus tard, ce ne sont pas quelques centaines de fans qui l’acclament, mais plusieurs dizaines de milliers qui défilent derrière son cercueil dans les rues de Lagos. De retour en ville, Ade reprend sa vie de petite frappe. Jusqu’au jour où son grand-père meurt et qu’un autre destin l’appelle...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album nous immerge dans l’ambiance chaude des rues de Lagos, au Nigeria. L’histoire se focalise sur Ade, un jeune « area boy », une sorte de petite frappe payée à la petite semaine. Le jeune homme survit dans le ghetto à coup de rackets, de vols et de violences. Recherché par la police et un pasteur plus que malhonnête, Ade se retrouve plongé dans la vie de Fela Kuti. L’album est rythmé par l’Afro Beat, extrêmement coloré. Le lecteur est plongé dans la culture africaine, tiraillée entre le culte du dieu unique et les croyances indigènes. Le scénariste Loulou Dedola s’amuse à ajouter des mots en yoruba (dialecte et religion locale) pour compléter l’immersion. Le récit tourne autour de la vie d’Ade avec un élément déclencheur qui est la mort de son mentor, son grand-père. Le parcours du jeune homme est tortueux et difficilement lisible par moments. Deux lectures peuvent être nécessaires pour bien assimiler la mécanique du récit et s’assurer de tout comprendre. Les planches concernant la communication avec les dieux ou les moments de transe sont réellement très jolies. Les couleurs explosent et les masques des divinités dansent allègrement devant nos yeux. Le dessin et les couleurs de Luca Ferrara sont très bien rendus. Il est très facile de différencier les planches réelles et l’imaginaire. Le trait est semi-réaliste et très sûr. Malgré un récit manquant parfois de lisibilité, l’album fera voyager le lecteur dans l’antre de Lagos, proche de sa corruption, de ses nuits chaudes et endiablées et de sa riche culture.

voir la fiche officielle ISBN 9782344025697