parution 01 mars 2008  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Esotérique, Science - fiction

L' ultime chimère T1

Le patient 1167

Dans un futur proche, un milliardaire recrute des spécialistes pour creuser la piste d'un mystère d'un potentiel inouï. Episode d'exposition très accrocheur, par l'auteur d'Apocalypsemania, pour une grande saga de SF...


L'ultime chimère T1 : Le patient 1167 (0), bd chez Glénat de Bollée, Griffo, Héloret, Langlois, Pradelle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2008

L'histoire :

Quelque part dans ce qui deviendra la Syrie, au XXVIe siècle avant JC. Un berger écrasé par l’âge et la chaleur, aperçoit soudain deux traînées dans le ciel qui viennent s’écraser à proximité de lui. L’explosion et l’onde choc sont impressionnantes. Sur place, au creux d’un petit cratère, il découvre d’un côté ce qui ressemble à un corps humain rougeoyant, et de l’autre…
Au sein d’Hadden, la plus grosse station orbitale terrestre, au XXIIe siècle après JC. Arthur Witzler, l’homme le plus riche de la planète, annonce au monde lors d’une interview TV exclusive, qu’il abandonne son grand projet : recenser au sein d’une même fondation, tous les mystères de la planète. Officiellement, c’est trop couteux, trop complexe et finalement vain… Officieusement, le journaliste s’en doute : au gré de ses recherches, la fondation Witzler a trouvé « quelque chose ». Le jour même, l’archéologue et ethnologue Peter Murphy, œuvrant pour cette même fondation, est prié de quitter ses fouilles australiennes toutes affaires cessantes, pour rejoindre le QG spatial de Witzler. Après avoir transité en buggy, en yacht, en avion, puis en navette spatiale, il arrive enfin la station. Il y fait connaissance avec la psychologue Léna Ekström. On lui explique alors la prodigieux découverte que cette dernière a décelé au sein de son asile, autour du mystérieux patient 1167…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Diantre, que voilà une mise en bouche piquante ! Laurent-Frédéric Bollée nous avait déjà fait le coup avec Apocalypsemania (dont après 6 tomes, on attend toujours le fin mot, en cours de développement…). Il récidive avec la mise en bouche d’une nouvelle saga de SF (forcément) très accrocheuse. Jugez-en par le pitch : l’homme le plus riche de la planète abandonne son formidable recensement des mystères de l’humanité, parce qu’il en a trouvé un, dont les répercutions surclassent tous les autres ! Vous voulez en savoir plus ? C’est loupé pour ce premier tome, qui fait essentiellement monter la mayonnaise autour du potentiel énigmatique d’un patient, interné en asile depuis… 180 ans. Néanmoins, comme on est sympa, on vous révèle quelques détails (parce que la teneur du dossier de presse nous y autorise). La suite du récit va se concentrer sur un artefact mystique : la lance de Nemrod (la fameuse « Ultime chimère ») qui, selon la légende, aurait jadis blessé Dieu avant de retomber sur terre. A l’origine de cette idée, Bollée s’inspire d’un poème de Victor Hugo, La fin de Satan… Pour la forme, la saga empruntera un de ces patchworks éditoriaux modernes : la série est d’ores et déjà calibrée sur 7 tomes, sur lesquels plusieurs dessinateurs vont intervenir. Si la contribution de Griffo est sollicitée sur chacun des albums, on attend ainsi la participation associée de Philippe Aymond, Brice Goepfert, Fabrice Meddour et Olivier Mangin. Sans être très original, le dessin réaliste de ce premier opus fait néanmoins la part belle aux décors d’anticipation (la station, l’hôpital psy scandinave, New Stockholm…). Heloret s’est chargé des 3 premières planches (période pré-historique), Griffo des 43 autres (la longue séquence futuriste). Une série à surveiller de près…

voir la fiche officielle ISBN 9782723459990