parution 09 juin 2010  éditeur Glénat  Public enfant / ado / adulte  Thème Science - fiction, Humour

Le scrameustache T40

Les passagers clandestins

Scrameustache et galaxiens déjouent un complot d'invasion de la terre par les stix, avec l'aide de leur étourdie passagère clandestine : Babette. Un 40e épisode permettant une petite revue du fourmillant univers de la série...


Le scrameustache T40 : Les passagers clandestins (0), bd chez Glénat de Walt, Gos, Labruyère
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2010

L'histoire :

Au lendemain de leur dernière aventure (lire La clé de l’hexagramme), Khéna, le Scrameustache et le galaxien doivent dire au revoir à leur copine Babette. Pour éviter les larmes, le Scrameustache négocie avec son grand-père 15 jours de vacances chez Georges et Khéna. Une fois à Chambon-les-Roses, Babette découvre donc le parc, sympathise avec l’accusmala et accède au centre de communication spatiale. A ce moment, un appel des galaxiens prévient les amis de leur escale prochaine, avec un nouveau vaisseau high-tech. Le soir même, Khéna et Babette repèrent un OVNI se posant à proximité des vignes. Toutefois, le lendemain, les amis cherchent avant tout à comprendre ce qui effraie tant l’accusmala et ce qui l’a légèrement blessé. Un étrange individu, avec un point rouge sur le front et en tenue d’épouvantail, intervient alors pour soigner la paisible créature… et repart aussi mystérieusement qu’il était arrivé. Khéna et le Scrameustache débusquent ensuite un alligator domestique du lac (abandonné pour les vacances par ses propriétaires). Puis ils partent enquêter sur les lieux du crash de l’OVNI. Ils découvrent qu’il ne s’agit pas d’une météorite, mais des débris d’un satellite high-tech. Au vu de tous ces indices, le Scrameustache suspecte qu’un stix soit en goguette sur Terre… à moins qu’il ne s’agisse d’un sale coup en préparation des frères Zoltic et Zoltac ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bon, certes, le Scrameustache est une série pour enfants, qui ne tiendront pas rigueur des faiblesses narratives et graphiques de ce… hein, déjà ? 40e épisode ! Pour l’occasion, Gos et Walt (père et fils) ont la bonne idée de faire, à travers les yeux émerveillés de Babette, un rapide bilan du décorum et des souvenirs rapportés des aventures galactiques de nos gentils héros. Puis rapidement, ils enchainent avec une intrigue rocambolesque et désordonnée d’invasion potentielle de la terre par les Stix, aidés par les frangins renégats Zoltic et Zoltac… Toujours très « bon enfant », cette base scénaristique leur permet surtout de faire intervenir nombre de personnages récurrents de la série (un procédé bien commode, récemment utilisé par Mézière et Christin pour leur dernier Valerian). Accusmala, petits gris, Stix, Zoltic et Zoltac, galaxiens, elfe Myrtille sont donc de la partie… Pour être complet, il manque néanmoins à l’appel les kromoks, les figueuleuse et le magicien Falzar (pour le coup, ça aurait fait beaucoup). Le dessin enfantin se montre toujours très jovial, coloré, adapté au public cible, qui ne sera guère scandalisé par les quelques (rares) fautes de proportions et de perspectives.

voir la fiche officielle ISBN 9782723472760