parution 26 juin 2019  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Western

Le Sentier de la guerre T2

Paha Sapa

Diane retourne vivre parmi les lakotas, alors que les tensions s’exacerbent dans les Black Hills. Le général Custer a pour mission d’éradiquer les indiens menés par Sitting Bull. Suite d’une belle fresque western plantée dans un contexte authentique.


Le Sentier de la guerre T2 : Paha Sapa (0), bd chez Glénat de Bourgne, Pagot, Estera Zielinska
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

En avril 1873, Diane Myers, artiste peintre de Washington, fille d’un sénateur républicain anti-indiens, a décidé de retourner vivre dans le grand Ouest sauvage, au sein de la tribu des lakotas (sioux de l’ouest) qui l’avaient accueillie quelques années auparavant. Hélas, depuis lors, les rapports guerriers se sont tendus entre les lakotas et les colons blancs qui grignotent chaque semaine un peu plus de territoire sur les réserves accordées aux indiens. Avant même de retrouver le jeune chef Red Leaf, Diane assiste à un massacre de femmes et d’enfants indiens, par une poignée de cow-boys enivrés. Avec Dominic, ils mettent fin à cette tuerie gratuite et recueillent le bébé de Morning Bird dans les bras de sa mère mourante. Quelques jours plus tard, Red Leaf rend une visite nocturne à Dominic et Diane. Red Leaf est fou de joie de retrouver son fils Kohana qu’il croyait mort. Il a le temps d’annoncer que Fort Buford sera attaqué le lendemain… avant que des soldats blancs ne le coincent dans la maison de Dominic. Dominic est forcé de jouer double jeu. Il neutralise l’indien, et enferme Diane et le bébé dans la remise. Le lendemain, dès l’aube, l’attaque indienne est lancée. Mais Dominic a eu le temps de prévenir les autorités et les indiens se heurtent donc à une défense organisée. Les blancs assistent tout de même à une défiance incroyable du chef sitting-bull, qui ose fumer un calumet dans un calme royal, sous une pluie de balles…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La guerre entre les cow-boys et les indiens sont inhérentes au registre du western. Pour cette série dont on ne connait pas encore le nombre de tomes final, Marc Bourgne en tant que scénariste prend pour contexte les authentiques années 1870, durant lesquelles le lakota Sitting Bull est devenu le leader de la résistance politique et armée à l’occupation blanche. A l’époque, le célèbre grand chef indien, déjà croisé dans la série Black hills, avait en effet fédéré sous sa coupe moult tribus. Il avait tantôt lancé ses guerriers meurtriers à l’assaut des blancs, tantôt dû négocier des trêves, tantôt accepté des compromis systématiquement en défaveur des indiens. Or la présence d’or dans les Paha Sapa, alias les black hills, excite les tensions : telle est l’origine du contexte belliqueux de l’époque. Les personnages principaux – Diane Myers, Dominic et Red Leaf – sont fictifs et servent au romanesque de l’aventure. A contrario, cet épisode met aussi en scène l’authentique général Custer, « tueur d’indiens », dont la rivalité avec Sitting Bull culminera forcément au prochain tome, lors du climax de la bataille de Little Big Horn (juin 1876). En attendant, on découvre un peu plus la culture et les mœurs indiennes au gré de la vie « infiltrée » et pas toujours évidente de Diane. On suit aussi la quête du frère de Diane, pour retrouver sa sœur… Selon une griffe certes académique mais totalement maîtrisée, le dessinateur Didier Pagot livre de nouveau un remarquable travail réaliste de reconstitution et de mise en scène des assauts et de la vie au milieu des tipis (la danse victorieuse p.23), lui qui se confronte pour la première fois au western. Stetson, Little Big Drawer.

voir la fiche officielle ISBN 9782344027080