parution 07 octobre 2015  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Historique, Politique

Les Chasseurs d'écume T5

1934, Le crâne de la plage

Fanch Gloaguen vole un crâne humain trouvé sur la plage et se lance dans une chasse au trésor. Son père Jos achète un moteur pour son bateau de pêche. Une intrigue aux frontières de l’ésotérique, pour une entame de cycle éloignée des questions sociales…


Les Chasseurs d'écume T5 : 1934, Le crâne de la plage (0), bd chez Glénat de Debois, Fino
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2015

L'histoire :

En 1934, dans la petite ville de pêche de Douarnenez, l’instituteur a amené ses élèves sur la plage dans un but pédagogique. Tandis qu’il fait un parallèle entre la dureté du granite et la difficile condition des pêcheurs, les élèves remarquent que le chien du maître s’excite à creuser un trou dans le sable. Il est bientôt rejoint par l’instituteur, qui en extrait, à sa grande stupéfaction… un crâne humain ! Dès lors, ce crâne fait beaucoup parler de lui. Un spécialiste évalue qu’il est celui d’un homme né il y a 200 ans. Les élèves se persuadent quant à eux qu’il appartient à un pirate et qu’un trésor se trouve donc à proximité. Ils se réunissent en confrérie, dans une cabane cachée dans un arbre, et décident d’entreprendre des fouilles, secrètement, la nuit. Fanch Gloaguen a même le culot d’aller dérober le crâne dans la vitrine de son instituteur, au cas où des indications soient gravées dessus… que nenni. Le maître enrage de ne pas identifier le voleur. Une mystérieuse fillette se glisse aussi par moment dans les pattes des enfants, elle aussi intéressée par le crâne. A qui appartient-il ? En marge de cette affaire, le père de Fanch convainc son équipage d’acheter un moteur à leur bateau. Malgré les nuisances olfactives et sonores, ils iront plus vite sur les bonnes zones de pêche et reviendront mieux vendre leur production au port. Etant donnés les cauchemars de Fanch à propos de la tête de mort, Jos décide d’emmener son fils pour une campagne de pêche de quelques jours, afin de lui mettre du plomb dans la tête…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bouclé, le premier cycle mettait en scène le jeune Jos Gloaguen, face à son éducation de marin-pêcheur, dans un contexte de luttes sociales plutôt tarabiscotées chez les adultes (1901-1920). Un second cycle débute avec ce tome 5, ancré sur l’année 1934, qui passe logiquement le relai à la génération suivante. Fanch Gloaguen, fils de Jos, se lance ici dans une aventure plus proche des préoccupations et fantasmes de son âge : une chasse au trésor pirate ! Un crâne retrouvé enseveli sur la plage signe le point de départ d’une intrigue autonome et à la marge de cette retranscription authentique de la vie des pêcheurs bretons au début du siècle dernier, adaptée de L’épopée de la sardine, de Jean-Claude Boulard. Une confrérie secrète, une cabane dans un arbre, une mystérieuse fillette accompagnée d’un colosse, des cauchemars plus vrais de nature en résonnance avec leurs recherches… Etonnement, le scénariste François Debois fraye de près avec l’ésotérique, mais il n’oublie pas non plus d’inscrire ses personnages dans le progrès : l’avènement des balances automatiques et l’arrivée des moteurs sur les bateaux, supplantant les voiles. L’ensemble est une nouvelle fois mis en scène à travers le joli dessin réaliste et encré de Serge Fino, auquel on peut juste reproche des personnages aux expressions un poil figées. Le dessinateur a donc le plaisir de varier son décorum traditionnel – jusqu’alors cantonné aux navires, ruelles en granites et intérieurs chiches – par des scènes de forêt et une séquence nocturne digne d’un thriller. Ce début de cycle prend donc des allures d’aventure équilibrée, agréable à suivre, et permet de se familiariser en douceur avec la nouvelle génération. Vu le titre du prochain tome à paraître, nous devrions vite rebasculer dans des préoccupations industrielles et sociales : 1939, les sardines sous le contrôle de la Gast.

voir la fiche officielle ISBN 9782344005064