parution 30 mai 2012  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Esotérique, Historique

Les chroniques de Légion T4

Livre IV

Le temps est venu pour Vlad Dracula Tepes et Radu de s’affronter. Et tout comme jadis en Amérique du Sud, bien plus que le pouvoir, c’est le droit d’aimer qui est en jeu. Dernier acte d’une préquelle aux protagonistes diablement charismatiques.


Les chroniques de Légion T4 : Livre IV (0), bd chez Glénat de Nury, Tirso, Henninot, Xiaoyu, Alberti, Ricci, Martin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2012

L'histoire :

Victor Douglas Thorpe, l’incarnation victorienne de Vlad Dracula Tepes, a réussi son pari en s’imposant comme l’incontestable héritier de Lord Cavendish. Peu iront désormais contester sa suprématie. Incontournable, il est même devenu un lecteur avisé qui conseille les écrivains en devenir. Et justement, il reçoit l’auteur d’un ouvrage étonnant, que personne ne souhaite éditer. Pourtant, Thorpe trouve au roman des passages inspirés. Et même s’il considère que le héros n’a pas sa place en tant que créature romantique, il accepte de l’éditer avant de donner congés au futur auteur à succès : Bram Stocker… Pour autant, notre homme a bien d’autres chats à fouetter, qui le mèneront bientôt sur les traces d’un espion allemand. Du danger en perspective... Et peut-être même tout autant que lorsqu’il était Gabriella de la Fuente, qui s’apprêtait à retrouver Radu au cœur de la jungle sud-américaine. Ce jour maudit où elle comprit que les fidèles indiens qui servaient son frère avaient fait de lui l’égal d’un Dieu. Le jour où elle comprit qu’il avait dépassé les limites de son pouvoir pour être capable de les dominer tous en même temps. Le jour où il lui avait joué un bien mauvais coup…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au sortir du 3éme chapitre (paru de conserve), un cliffhanger tout en rondeur convoquait une confrontation sanglante et attendue entre Vlad Tepes et son frère Radu. Libéré, lors du précédent opus, du pourquoi de leur rivalité fraternelle, le scénario répond à nos attentes en offrant non pas un, mais deux affrontements, à distance de 3 siècles. En prime, pour sceller la complexité de leurs antagonismes ou de leurs psychologies et les enjeux attachés : un vainqueur différent à chaque fois… Toujours vivifié par un découpage scénaristique alternant avec justesse époques et incarnations, alimenté par une atmosphère sous tension, le(s) récit(s) se charge(nt) de faire le boulot pour porter l’intrigue et poser certains des éléments constitutifs de Je suis Légion. A nouveau particulièrement remarquable pour ce qui est d’assoir le charisme des 2 frères en une parfaite ambigüité de leurs sentiments (une « humanisation » latente via l’émotion amoureuse ?), cette conclusion « couperet » laisse néanmoins un poil sur sa faim. Au point d’ailleurs d"obliger à s’y reprendre à deux fois pour être bien sûr qu’il s’agit là du dernier opus de la genèse annoncée. Au moins, la voilà qui nous conduit aux portes de la série mère pour une (re)lecture enrichie de ces nouvelles connexions. En tout cas, qu’il s’agisse de regretter des connexions rapides ou l’abandon brutale de certaines incarnations (Gabriella…), voire parfois un manque de clarté, on ne peut que saluer la force captivante du projet. En particulier, le joli travail de narration qui aura permis de superposer différentes trames d’intrigues pour entrelacer épopée sanguinaire, aventures étouffantes, mystères à gogo, action, espionnage ou polar et même une touche d’amour passionné. Une excellente série, sans l’ombre d’un doute, portée par ses ambiances et un dessin de haute volée.

voir la fiche officielle ISBN 9782723482523