parution 21 août 2019  éditeur Glénat  collection 24x32
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Guerriers de Dieu T5

Le Massacre de la Saint-Barthélémy

Catherine de Médicis instille le mariage de sa fille Marguerite avec Henri de Navarre… et conspire néanmoins jusqu’à déclencher le massacre de la Saint Barthelemy. Conclusion d’une passionnante série dédiée à une page sanglante d’Histoire.


Les Guerriers de Dieu T5 : Le Massacre de la Saint-Barthélémy (0), bd chez Glénat de Richelle, Wachs, Osuch
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

A Paris en 1571, la paix de Saint Germain a éloigné pour un temps les dissensions entre catholiques et protestant. A la cour, l’amiral de Coligny (Catholique) s’est rapproché du roi Charles IX. Mais dans ce contexte, sa mère Catherine de Médicis ourdit déjà une alliance géopolitique retorse : le mariage de sa fille Marguerite (sœur du roi, donc) avec Henri de Navarre, de confession protestante. Et tant pis si « Margot » n’est pas trop d’accord, son royal frère ne lui laisse guère le choix. En septembre, Catherine de Médicis reçoit donc Jeanne d’Albret et son fils, le futur roi Henri IV, en son château de Blois (où séjourne la cour). Et c’est Coligny qui parvient à convaincre Jeanne d’Albret d’accepter ce mariage au fond bien plus politique que religieux. En coulisse, le frère du roi, le duc d’Anjou, conspire avec leur mère, en jouant sur la corde émotive et en s’arrangeant pour attiser des ressentiments séculaires. Arnaud de Boissac, gentilhomme au service de Coligny, ignore tout de ces conspirations. Un jour, il rapporte à Coligny la cuisante défaite de troupes flamandes sur des troupes espagnoles près de Quiévrain. Hélas, les espagnols ont percé à jour la manœuvre des français derrière cette entreprise. Et néanmoins, pendant ce temps, le royaume de France prépare un mariage royal…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nous n’irions pas jusqu’à dire que nous avions soif d’hémoglobine, mais le plus célèbre massacre civil français, celui de la Saint Barthelemy, se sera fait attendre ! La série Les guerriers de Dieu conclut ainsi sa vocation didactique de partager le contexte et les causes, bien en amont, de cette nuit sanglante ahurissante – vu depuis notre XXIème siècle tout de même plus civilisé (quoi qu’on en dise). Le gentilhomme Arnaud de Boissac, au service de l’Amiral de Coligny, sert toujours de fil rouge, mais il reste un acteur secondaire de l’Histoire en marche, sans être épargné par les évènements. Les principaux acteurs sont quant à eux authentiques : le roi Charles IX, le duc d’Anjou, Henri de Navarre, Catherine de Médicis… Le parti-pris de la série présente cette dernière comme un monstre manipulateur machiavélique, ce qui ne doit pas très loin de la vérité. Au scénario, Philippe Richelle joue au chef d’orchestre en plaçant tous ses instruments aux bons moments, aux bons endroits et avec la partition la plus prenante et pédagogique possible. Il ne s’interdit pas d’accentuer les caractères manichéens : un brin de caricature permet de mieux ancrer les repères essentiels. Mais cette version intéressante ne serait rien sans le dessin précis et soigné de Pierre Wachs. En dépit des nombreux palabres nécessaires à l’intrigue, sa mise en scène cadrée sur les personnages ne l’empêche pas de délivrer des arrière-plans parfaitement documentés et immersifs. Les cinq tomes des Guerriers de Dieu constituent désormais une série complète et passionnante, pour qui s’intéresse à l’Histoire et à la politique.

voir la fiche officielle ISBN 9782344032992