parution 10 octobre 2012  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie, Humour

Lord of burger T4

Les secrets de l'aïeule

Vainqueurs de « Cook & Fight », Ambre et Arthur veulent créer un burger ultime qui leur permettra de récupérer leurs trois étoiles. Un quatrième tome amusant où restauration de luxe et burgers s’associent…


 Lord of burger T4 : Les secrets de l'aïeule (0), bd chez Glénat de Alwett, Arleston, Barbucci, Giumento
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2012

L'histoire :

Grâce à la création d’un burger de canard, Ambre et Arthur ont remporté l’émission « Cook & Fight » et la somme de 200 000 euros. Depuis cette victoire, le duo peut souffler car leur restaurant « Le clos des épices » attire à nouveau du monde. La majorité des gens y viennent déguster le fameux burger au canard vu à la télévision. Néanmoins, Ambre et son frère ont réussi à décliner la recette avec, par exemple, un homard burger ! Le restaurant engrange donc des bénéfices, mais la somme est toutefois encore loin d’être suffisante pour rembourser la dette laissée par Alessandro, le père du duo et ancien patron du clos des épices. Arthur et sa sœur savent que la seule solution qu’il leur restent pour rembourser rapidement ce crédit, c’est de récupérer les trois étoiles que le resto a perdu. Pour cela, ils veulent recréer le Gombo-burger, un burger de luxe que leur grand-mère a inventé. Malheureusement, la recette a été effacée du livre de leur aïeule. Il ne leur reste que la liste des ingrédients. N’ayant jamais eu l’occasion de voir ou de goûter ce burger ultime, le duo est dans l’impasse. Jusqu’au jour où ils reçoivent la visite de Sachi, une vieille amie de famille, qui en a mangé maintes fois par le passé. Elle leurs propose donc de devenir leur goûteuse officielle, afin de les guider vers la bonne voie. Pendant ce temps, Antonio, qui est maintenant persuadé que le chef Alessandro Caprese a été assassiné, rend visite aux anciens employés du clos des épices, afin de démasquer le coupable…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le tome précédent, on découvrait un nouveau personnage prénommé Antonio, un cousin d’Ambre et Arthur, directement issu de la mafia italienne. Venu aider le duo à remonter la pente après le décès de leur père, Antonio abandonne ses cousins sur de bons rails, afin d’enquêter sur la mort suspecte du chef Alessandro (persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, à juste titre). Il rend alors visite à tous les anciens employés du père d’Ambre et Arthur pour enquêter... et comme dans toutes bonnes séries policières, chaque suspect envoie Antonio vers un autre. En parallèle dans ce tome, Ambre et son frère veulent reproduire le mythique burger de leur grand-mère ; pour ce faire, ils se concentrent d’abord sur la composition du pain, en tentant de convaincre Gabriel Cabredousse, le meilleur artisan boulanger, de les aider. Le récit est donc un divertissement amusant et grand-public réussi. En sus, les auteurs Arleston et Alwett nous font découvrir différents aspects du monde de la cuisine : termes propres au métier, ingrédients rares et originaux, découverte du guide Michelin et des meilleurs ouvriers de France… Cette thématique donne tout son intérêt et son originalité au récit, l’enquête se révélant plus anecdotique – même si on a évidemment envie de savoir qui est à l'origine de l'assassinat. À nouveau aux dessins de ce quatrième tome, Alessandro Barbucci décline son graphisme agréable et dynamique, entre manga et BD. Une série pour les mordus de cuisine, petits ou grands…

voir la fiche officielle ISBN 9782723489485