parution 23 novembre 2011  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Science - fiction

Neige fondation T2

L'Écharneur

Pour sauver le stock de sérum, l'hospitalerie envoie un groupe d'hommes à la recherche d'un scientifique capable de les aider à résoudre le problème. Un deuxième tome agréable mais souffrant de quelques longueurs.


 Neige fondation T2 : L'Écharneur (0), bd chez Glénat de Adam, Convard, Poli, Hostache
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2011

L'histoire :

Au laboratoire de l'hospitalerie, les scientifiques viennent de faire une effroyable découverte. Le sérum, seul remède contre le mal d'Orion, est en train de s'altérer. D'ici une quinzaine de jours, il n'aura plus aucune efficacité. Cet événement a déjà failli se produire dix ans plus tôt, mais le biologiste Howard, le frère de Lenton, avait réussi à rétablir l'équilibre du sérum. Malheureusement, Howard a quitté l'hospitalerie depuis longtemps déjà, suite à un désaccord avec son frère. Loin de se décourager, l'hospitalerie décide d'envoyer une expédition composé d'une douzaine d'hommes dans Zone-Paris afin de retrouver le biologiste. Boris et Jacques du clan des Vol-ce-l'est font partie de l'expédition emmenée par Lenton. Ce que les membres de l'expédition ignorent, c'est qu'il y a un traître parmi eux. Un traître qui travaille pour le compte de l'Echarneur et qui doit aider ce dernier à faire tomber l'hospitalerie. Sur la route qui mène à Zone-Paris, l'expédition croise la route d'une famille subissant l'attaque de chasseurs. Grâce à leur intervention, ils réussissent à faire fuir les chasseurs, mais il est déjà trop tard pour le fils et la femme de Marchedroit : ils sont morts. Ivre de tristesse, Marchedroit remercie tout de même ses sauveurs et se place sous la protection des membres de l'expédition. Plus tard, le groupe arrive à proximité de leur destination. Ils découvrent alors que le seul moyen d'y pénétrer est de passer par « la Gueule de l'enfer », un tunnel où vivent d'horribles créatures se nourrissant de chair humaine...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour cette deuxième partie du préquel de la série Neige, les scénaristes Didier Convard et Eric Adam frappent fort en nous mettant face à l'éventuel disparition du seul remède efficace contre le mal d'Orion. Une expédition est donc mise sur pied pour dénicher la seule personne capable de sauver la situation. Il est particulièrement intéressant de découvrir la mise en place de l'expédition, leur arrivée à Zone-Paris et aussi le grand final de leur retour à l'hospitalerie. En revanche, ce qui se passe entre ces différentes séquences est un peu long et moyennement passionnant. En effet, durant l'aller jusqu'à Zone-Paris et le retour vers l'hospitalerie, il ne se passe pas grand-chose d'original. Les membres de l'expédition ne sont pas vraiment mis à mal, alors qu'ils traversent tout de même un monde hostile et apocalyptique. Ces traversées font forcément penser à celles que l'on a pu découvrir dans Walking dead ou Zombies, sans jamais égaler ces deux séries. De plus, la révélation surprise qu'on découvre au fur et à mesure qu'on approche de la fin, n'en est pas vraiment une. N'importe quel lecteur chevronné l'aura forcément devinée depuis le début. Reste le passé entre Lenton et Howard, qu'il est très intéressant de découvrir, tout comme les contradictions du clan de l'hospitalerie. Les dessins de Didier Poli et de Jean-Baptiste Hostache sont efficaces. Les dessinateurs nous immergent dans un univers post-apocalyptique des plus plaisants. Un second tome agréable mais malheureusement entachés de quelques longueurs...

voir la fiche officielle ISBN 9782723472364