parution 24 avril 2019  éditeur Glénat  Public enfant / ado  Thème Fantastique - Etrange

Sorceline T2

La fille qui aimait les animonstres

Toujours en stage de cryptozoologie, Sorceline essaye d’en découvrir davantage sur ses origines et de trouver une solution à sa malédiction. Une seconde partie visuellement magnifique, mais à l’histoire un peu longuette.


 Sorceline T2 : La fille qui aimait les animonstres (0), bd chez Glénat de Douyé, Antista, Lowenael
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2019

L'histoire :

Profitant des vacances d’été, Sorceline a la chance d’avoir été choisie pour participer à un stage de cryptozoologie sur l’île magique de Vorn. Or ce stage est enseigné par le grand fantasticologue Archibald Balzar. Si, à son terme, elle se montre la plus douée, elle pourrait même être choisie pour devenir l’assistante officielle du professeur. Hélas, le stage tourne rapidement au cauchemar lorsque les autres élèves se changent tour à tour en statues de verre. Et le pire, c’est que la jeune fille découvre que c’est elle-même qui est à l’origine de ces transformations. Cachant sa responsabilité aux trois élèves restants et à Balzar, Sorceline cherche alors un moyen d’annuler le sort, tout en continuant à travailler d’arrache-pied afin d’être la meilleure des stagiaires. Mais un jour, alors qu’elle travaille en binôme avec Mérode, le mystérieux et ténébreux garçon de sa classe, ce dernier lui annonce qu’il est au courant de sa malédiction… Quant à Alcide, l’autre mec du groupe, il semble être complètement tombé sous le charme de Sorceline. Il voit d’un très mauvais œil l’apparent rapprochement entre Mérode et elle. Au milieu de ce triangle amoureux, on retrouve Willa, la meilleure amie de Sorceline qui tente tant bien que mal de jouer les médiateurs et d’apaiser tensions et querelles…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sorceline s’adresse clairement à un public enfants-ados, et marque surtout les esprits par sa beauté graphique. En effet, l’histoire se déroule sur une île magique où licornes, dragons et fées existent bel et bien. En prime, la mise en images de cet univers fantastique signé Paola Antista est tout simplement magnifique. Que ce soit issu de la faune ou de la flore, chaque élément possède une véritable identité, rendant le tout particulièrement vivant. On s'immerge donc totalement dans cet univers qui parait aussi captivant qu’effrayant. Sur le plan du scénario, Sylvia Douyé propose également des infos et anecdotes particulièrement originales sur les créatures et le moyen de les soigner ou de s’en protéger. Mais à côté de cela, l’intrigue principale avance lentement. Plusieurs personnages de la série ont été changés en statues par l’héroïne, mais le moyen de les sauver ainsi que la découverte de la culpabilité de Sorceline tarde à venir. La narration s'attarde un peu trop entre non-dits et amourette adolescente, pas indispensable. Bref, il y a un peu à boire et à manger dans cette seconde partie. Cela ne devrait cependant pas freiner le public cible d’autant que, comme dit précédemment, l’univers magique fonctionne parfaitement. Pour conclure, il s’agit d’une belle série à l’intention des plus jeunes, mais on espère tout de même que l’histoire gagnera en rythme lors du prochain album.

voir la fiche officielle ISBN 9782749308975