parution 01 décembre 2016  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Humour

Lanfeust et les mondes de Troy T30

Gnomes de Troy - Trop meugnon

La bande de Lanfeust multiplie les bêtises à Glinin. Mais cette fois, certains villageois se rebellent. Un dernier tome de gags plus ou moins inspirés.


 Lanfeust et les mondes de Troy T30 : Gnomes de Troy - Trop meugnon (0), bd chez Hachette de Arleston, Tarquin, Tarquin
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

L'histoire :

Aux abords de la rivière, C’ian se promène tranquillement en compagnie de quelques flapins lorsqu’elle aperçoit Cixi, Lanfeust et Bastor en maillot de bain, avec des planches en mains. Curieuse, elle s’approche pour voir quel prochain méfait la petite troupe s'apprête à commettre. Ces derniers attendent tout simplement la vague pour faire du surf. C’ian leur rétorque que dans une rivière, cela risque d'être compliqué. Alle aperçoit alors Staga prêt à mettre le feu à des tonneaux de poudre, un dispositif capable de faire sauter le barrage en amont ! Plus tard, ce même Staga présente sa nouvelle invention aux lavandières. Il a créé un tonneau qui fonctionne avec le courant de l’eau et qui bat le linge tout seul. Il l'a nommé « machine à laver ». Certaines que personne n’est au courant de l’existence de la machine, les femmes attachent Staga à son tonneau et le balancent dans une cascade ! Il est hors de question que leur métier soit menacé par l'invention de ce petit garnement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le succès de séries comme Titeuf, Le Petit Spirou ou Kid Paddle a fait des émules. Ainsi, lorsque les créateurs de Lanfeust ont revisité leur univers façon parodique sur ce thème, pouvions-nous espérer un résultat probant. Malheureusement, l'effet de surprise des premiers gags passé, une certaine lassitude s'est faite sentir. Ce quatrième album ne trahit pas cette mauvaise impression avec un aspect trash plus appuyé, mais surtout des chutes qui manquent d'efficacité. En outre, le renouvellement des sujets de blagues n'est pas franchement marqué par rapport aux précédents opus. Parfois amusante, souvent longuette, la lecture de cet album ne nous laisse au final que des regrets. On aurait aimé plus d'ambition et d'originalité à la longue, d'autant que Didier Tarquin avait initialement su adapter son style de façon efficace. Bref, Gnomes de Troy est loin d'être la meilleure série dérivée des mondes de Troy.

ISBN