parution 06 septembre 2017  éditeur Hachette  Public ado / adulte  Thème Historique

Terrain vague

<span> Collectif</span>

Pepe Gazuza est libéré du dernier camp de concentration espagnol. Il tente de retrouver une vie normale dans une Espagne franquiste en proie à la famine. Une chronique historique vue par le biais de l’humour.


Terrain vague : <span> Collectif</span> (0), bd chez Hachette de Lopez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Hachette édition 2017

L'histoire :

Janvier 1947, dans une ville d’Espagne, un petit garçon se dirige vers un terrain vague où il a oublié son ballon de foot. Il le retrouve mais prend peur en se retournant car il pense avoir vu une ombre. Au même moment, une autre histoire se trame à Miranda del Ebro, dernier camp de concentration en activité, conçu pour les prisonniers de guerre et qui fait office de résidence pour les nazis en transit. Pepe Gazuza est informé de sa libération par le directeur du camp. Il part avec son livret d’épargne garni de la paie des dernières années. Il est heureux de pouvoir rentrer chez lui. Dans l’enceinte du camp, il croise au passage Otto, un criminel SS, qui plie bagages. Il s’appelle désormais Saturnino Pérez et est importateur-exportateur de robes. Il sort dehors et cherche un moyen de locomotion. Mais entre temps, il doit combler son envie pressante. Il aperçoit un petit bois, vers lequel il se dirige. Alors qu’il cherche à se soulager, il se retrouve nez à nez avec un chasseur qui fait la même chose.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le Saviez-vous ? Pendant la deuxième guerre mondiale, il y avait des camps de concentration en Allemagne et en Pologne, notamment, mais aussi en Espagne. En effet, Franco avait fait construire ces lieux pour enfermer les prisonniers politiques, sans pratiquer pour sa part l'immonde « Solution Finale ». Partant de cet épisode méconnu de l'Histoire, Alfonso Lopez relate le quotidien d'un homme, que l'on suppose être un républicain espagnol de couleur rouge, enfermé pour ses idées politiques. Ici, c'est le ton du récit qui tranche, avec un style plus proche de La vie est belle de Roberto Benigni que de Nuit et brouillard. L'humour et l'amour accompagnent l'histoire en lui donnant de la légèreté, à travers des personnages hauts en couleurs : Dona Felisa, Prosapio, Ingrid, le fantôme du terrain vague et même des illustres célébrités comme le torero Manolete. On ne comprend pas tout du prime abord (ce qui freine la lecture), la faute à des références multiples. Mais heureusement, des notes de traduction bienvenues viennent éclairer nos lanternes en fin d'album. Graphiquement, l'ensemble est plaisant même si la colorisation terne pèse un peu.

ISBN 9782012905474