parution 28 novembre 2018  éditeur Jungle  Public enfant / ado  Thème Historique, Humour

Drôle d'histoire T1

La révolution française

Grace à sa bibliothèque magique, Stéphane Bern emmène ses petits neveux à travers l’Histoire. Pour commencer, il fait le tour des moments clés de la Révolution Française, en autant de gags. Des focus historiques honorables, mais via un humour facile…


 Drôle d'histoire T1 : La révolution française (0), bd chez Jungle de Derache, Duvigan, Mainguy, Poupelin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Jungle édition 2018

L'histoire :

Stéphane Bern est en colère contre ses petits neveux qui rapportent de l’école un zéro en Histoire. La réputation des Bern est ternie et il compte bien agir pour que ça change. Il emmène aussitôt Milica et Tibalt dans sa bibliothèque personnelle et leur demande d’ouvrir le livre de leur choix. Tibalt choisit celui sur la Révolution française… et dans un feu d’artifice, il sont aussitôt immergés dans le château de Versailles en 1789 ! Ensemble, ils sont habillés comme des nobles de la cour et voient passer Louis XVI dans sa galerie des glaces, devant lequel il faut se prosterner. Dehors, gronde déjà le peuple, en train de déclencher la Révolution. Mais avant cela, Stephane Bern ramène ses neveux vers l’année précédente, 1788, aux confins de la Monarchie absolue, alors que le docteur Joseph Guillotin est venu à Versailles pour présenter au roi sa nouvelle invention : la guillotine. Cet instrument servira à exécuter des peines capitales équitables et limitant les souffrances, en remplacement des pendaisons, bûchers et autre écartèlements. Louis XVI est alors loin d’imaginer qu’il en sera l’un des bénéficiaires…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur le plan de la transmission culturelle, cette nouvelle série didactique et humoristique part d’un sentiment louable. Les gamins qui s’imaginent les leçons d’Histoire barbantes trouveront ici un moyen de se cultiver tout en s’amusant. Surtout concernant cette période bien floue de la Révolution française, où les guillotineurs finirent guillotinés, où républicains et monarchistes se livrèrent durablement à une guerre fort peu civile et manichéenne. Comme guide, les auteurs se servent judicieusement du personnage de Stéphane Bern, joliment caricaturé. L’animateur est en effet une figure reconnue de la transmission historique (notamment via son émission Secrets d’Histoire) et le spécialiste incontesté et passionné des têtes couronnées européennes. Le prétexte pour emmener ses petits neveux à travers le temps, en autant d’évènements clés que de gags, sera une « bibliothèque magique », basique, sans plus d’explication que ça. Au dessin, Dominique Mainguy n’est quant à lui pas trop connu dans le milieu humoristique, un albums des Routiers en 1995 mis à part. Il montre pourtant une belle aisance pour le style gros nez / caricatural et ne ménage pas sa peine pour fournir ses cases de décors et d’animations d’époque – or les animations populaires sont un peu inhérentes aux révolutions. La vocation est donc louable, le biais fonctionnel, le dessin sympathique, l’apprentissage fluidifié… en revanche, au niveau de l’humour, Jérôme Derache cède vraiment au minimum syndical. Il rebondit en effet sur le premier jeu de mot possible avec le vocabulaire du sujet, selon un axe vermochien. Ainsi, il est question de prise de la pastille (bastille), de serment du jus de pomme (jeu de paume), de Lafayette qui épate la galerie… Ouille !

voir la fiche officielle ISBN 9782822225878