Coney Island baby, bd chez L'Association de Antico ©L'Association édition 2010

Coney Island baby

Le récit de deux destins hors du commun : Bettie Page, égérie du magazine Playboy dans les années 50 et Linda Lovelace, première star du cinéma porno révélée par le film Gorge profonde en 1972. Réservé à un public averti.

L'histoire : Deux jeunes filles coiffées d’oreilles de lapin viennent rendre visite au célèbre Hugh Hefner, créateur du magazine Playboy dans les années 50. Il cherche à recruter des filles correspondant à l’esprit du mensuel. Ce dernier s’adresse en effet à un public adulte attiré par la vie libertine, la fête et la sensualité. Mais attention, Hugh Hefner met en garde ces jeunes filles naïves et innocentes : loin d’être un conte de fée, la vie de pin-up se révèle difficile à long terme. Il faut donc être prêt à en assumer toutes les conséquences, notamment psychologiques. A titre d’exemple, le directeur du magazine évoque le souvenir marquant de deux symboles de l’érotisme et de la pornographie : Bettie Page et Linda Lovelace…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Coney Island est le nom de la plage sur laquelle flâne Bettie Page, lorsqu’elle rencontre un photographe lui proposant de poser. Le destin de la jeune fille bascule alors dans le cynisme d’un monde destructeur, avide de stupre, d’argent et de gloire. Beauté coupable et innocente, victime expiatoire, le destin de Bettie était scellé. Car ses rêves de gloire prirent forme, non dans le cinéma comme elle l’espérait, mais bien dans la photo de charme… Ce one-shot très maîtrisé raconte le destin de deux icônes d’une culture underground naissante, dans l’Amérique des années 50. Deux personnalités, deux destins tragiques, deux vies broyées par la machine capitaliste, dessinent en creux un portrait acide de l’univers porno. Bettie Page, née dans une famille pauvre du Midwest, était une femme belle, intelligente, cultivée et voulait devenir actrice. Elle deviendra la pin-up la plus célèbre, l’une des premières égéries du magazine Playboy. A l’opposé, Linda Lovelace, plus naïve, insouciante, deviendra par hasard la première star du cinéma porno en incarnant le symbole de la libération sexuelle dans une Amérique puritaine et conservatrice. Avec délicatesse, Nine Antico réussit à marier dialogues crus, finesse du propos et analyse politique. Armée d’un trait souple et fin, l’auteure dénude les corps pour mieux en souligner la décomposition physique et morale, tout en noir et blanc. Dans cette jungle du jouir-toujours-plus, pas de place pour la nuance, le système capitaliste consume à petits feux. Car au-delà du sexe, l’auteur propose une lecture critique du phénomène porno naissant : le capitalisme brise des vies en nourrissant l’illusion du succès et de la gloire. D’ailleurs, Linda Lovelace finira par renier son passé en devenant une ardente militante anti-porno, tandis que Bettie page se tournera vers la religion, avant de sombrer dans une dépression…Un cinglant one-shot, à lire.

  • scénar dessin


23 mars 2010



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Sexe, Bunnies & Pin-ups 5 juillet 2012

    Deux jeunes femmes dont le rêve est de devenir "playmates" dans Playboy se rendent chez le légendaire patron du magazine, Hugh Hefner. Tel est le point de départ de Coney Island Baby, le deuxième album de l'illustratrice française Nine Antico. Tel est le prétexte que l'auteur utilise pour aborder le réel sujet de sa bande dessinée : une double biographie, mi-réelle mi-imaginaire, de deux figures féminines mythiques de l'érotisme : la pin-up Betty Page et la star du porno Linda Lovelace. Accueillant les deux candidates dans son manoir, en peignoir et un verre de sherry à la main, Hefner va leur raconter le parcours de ces deux femmes qu'il a connues à deux époques différentes de sa vie : Betty Page dans les années 1950, l'une des premières pin-up et figure maîtresse des photos de charme de l'époque, et Linda Lovelace dans les années 1970, première actrice X à être reconnue mondialement avec le film Gorge Profonde. Deux destins mouvementés, deux portraits durs mais passionnants de ces icônes du sexe qui restent aujourd'hui encore des fantasmes. Nine Antico nous plonge dans tour à tour dans les premières soirées où apparaissent les "bunnies", dans le monde du cinéma X des années 1970 où le LSD se consomme au quotidien... Betty et Linda croisent la route de plusieurs célébrités, de Tony Curtis à Frank Sinatra en passant par Sammy David Jr., dans des situations pas toujours très recommandables. La réalité et la fiction s'entrecroisent dans ce double portrait sensible qui révèle les deux célébrités sous un tout autre jour. Le dessin de Nine Antico est, comme toujours, tout en finesse et en simplicité, et le choix du noir et blanc donne une unité à cet album retraçant deux histoires parallèles tout en créant une rupture avec son sujet sensuel et glamour. L'illustratrice capte les émotions de ses personnages en quelques traits, et parvient à rendre l'ambiance des années 50 et 70 avec un dessin précis et épuré, mais plein de mouvement et de vie. Portrait original et fascinant de deux icônes dont la vie privée est souvent méconnue, Coney Island Baby est bien plus qu'une BD sur le sexe. À lire absolument !

    Lili

  • Une réussite ! 16 avril 2010

    Un très bel ouvrage, qui confirme la place de Nine Antico comme figure désormais importante de la bande dessiéne alternative. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur sa démarche, son travail, voici une interview sur http://www.originalplatypus.com/2010/04/07/mon-univers-graphique-nest-pas-transposable/

    Lornithorynque


prix 22.00-5% = 20.9

sur


Coney Island baby, bd chez L'Association de Antico ©L'Association édition 2010

04 mars 2010

L'Association

9782844143938

adulte

Chronique sociale, Erotique, Roman graphique

scénariste
dessinateur
 

Coney Island baby série terminée en France
1 album paru, 1 prévu