parution 20 septembre 2012  éditeur La boîte à bulles  collection Contre-coeur
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Roman graphique

Little Joséphine

Le récit-témoignage de Valérie Villieu, qui a accompagné le quotidien d'une octogénaire atteinte de démence, perdant peu à peu pied avec la réalité. Une BD-docu intimiste, éclairante, doublée d'un sombre portrait de la prise en charge des personnes âgées.


Little Joséphine, bd chez La boîte à bulles de Villieu, Sarfati
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©La boîte à bulles édition 2012

L'histoire :

Joséphine, octogénaire, vit en ville, mais seule dans son petit appartement. Elle souffre de pertes de mémoire récurrentes, ne sait ni qui elle est, ni comment s'orienter dans Paris. Aller d'un point A à un point B relève du casse-tête chinois. Mais un jour, sur la proposition d'une assistante sociale d'un hôpital parisien, Valérie Villieu, infirmière à domicile, a été amenée à soigner Joséphine. Mise sous tutelle, Joséphine doit recevoir deux fois par jour la visite de deux auxiliaires de vie. L’infirmière n'est en fait censée que lui donner les médicaments. Pourtant, c'est une relation d'une tout autre nature qui va se nouer entre les deux femmes. Isolée, enfermée, les idées dans le vague, ne touchant presque pas aux plats que les aides ménagères lui préparent, Joséphine va pourtant réapprendre à vivre au contact de l'infirmière, malgré des débuts difficiles, avec des prises de contact teintées d'agressivité ou de défiance. Peu à peu, l'habitude des visites aidant, la vie va laisser place à l'humour, à des relations teintées d'une confiance réciproque et même à de réels moments d'échanges empreints d'humanité et de tendresse, de gaieté et de joie de vivre. L'occasion pour Joséphine de gagner en autonomie, d'acquérir des repères et de rester en phase avec le réel... Pour Joséphine, une lutte pour rester en vie contre tout. Pour Valérie, un combat contre l'indifférence et la passivité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans ce récit-témoignage véridique, Valérie Villieu, infirmière à domicile, aborde la question de l'accompagnement des personnes âgées atteintes d'Alzheimer ou d'autres déficits cognitifs, plus connus sous l'appellation de « démences ». Elle nous révèle l'envers du décors, celui que le simple quidam ou les pouvoirs publics occultent plus ou moins volontairement, par peur de la vérité, manque de moyens ou absence de volonté politique. Pourtant, c'est bien une réalité, aussi difficile à regarder soit-elle. Solitude, déphasage, isolement, maladie, troubles du comportement, tous les soucis afférents aux personnes âgées sont ici abordées. Mais aussi la déficience des réponses, les actes de maltraitance, l'absence de formation des auxiliaires de vie, l'absurdité de la mise sous tutelle qui interdit au patient de toucher à son argent, quand bien même celui-ci n'aurait plus de famille, la négligence des pouvoirs publics qui accélèrent la dégradation de l'état de santé des patients... Un cri de colère pour l'infirmière, un sombre état des lieux et un appel touchant à un peu plus d'humanité, qui interroge la place des vieux dans la société et met en lumière une détresse ignorée. Si le propos, souvent intéressant et éclairant, sans pathos ni sensiblerie, tourne un peu en rond, le dessin de Raphaël Sarfati s'empare quant à lui habilement du sujet en offrant une palette variée d'approches graphiques : entre onirisme, rêve et réalité, il joue des images mentales, superpose photographies et symboles, s'affranchit aussi des cases pour illustrer les rares moments de liberté de Joséphine et nous plonger dans sa psyché agitée et mystérieuse. Une recherche graphique intéressante et bien vue. A l'issue de cette lecture, sensibilisé au problème de la vieillesse, chacun verra peut-être son regard modifié. Car, après tout, personne n'y échappera...

ISBN 9782849531488