parution 12 octobre 2018  éditeur Le Lombard  collection Troisième Vague
 Public ado / adulte  Thème Espionnage, Politique

Alpha T13

Le syndrome de maracamba

Comme un chat, Alpha a sept vies. Pourchassé à la fois par les russes et les américains, Tyler Wright cherche à se cacher dans un endroit reculé. Après l’échec de sa cavale en Alaska dans le précédent opus, le voilà dans les caraïbes.


 Alpha T13 : Le syndrome de maracamba (0), bd chez Le Lombard de Jigounov, Lamquet
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2018

L'histoire :

Alors que son avion s’est crashé sur une piste de fortune en Alaska, Tyler se fait kidnapper par la charmante mais néanmoins dangereuse Scala. La plantureuse rousse réussit le coup de force de voler un hélicoptère et de rejoindre un bateau cargo au large des côtes. Le bateau ne disposant pas d’une plateforme d’atterrissage pour l’appareil, Scala coupe les moteurs de l’hélicoptère qui, en quelques secondes, plonge dans la mer gelée. Scala et Tyler réussissent non sans mal à ouvrir la porte et leur gilet de sauvetage fait le reste pour les remonter à la surface. Le capitaine du navire annonce à Scala que le yacht de son ami, le Morning Star, devrait les prendre à bord dans quelques heures. Une fois à bord, la dangereuse Scala s’isole avec Tyler pour faire plus ample connaissance. Tyler est déboussolé et n’a aucune idée des intentions de la belle et de son ami Jorge. La seule chose qu’il sait, c’est que le luxueux bateau se dirige vers l’île de Maracamba. Entre temps, alors que les américains viennent seulement de découvrir que Tyler était vivant, les russes planifient déjà une visite surprise sur l’île avec une équipe de « nettoyage »...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après cinq années d’attente et plusieurs reports, les aficionados de la série n’y croyaient plus et avaient assimilé ce dernier opus de la série Alpha estampillé du chiffre 13 comme une malédiction. Bien évidemment, la relecture du tome précédent est plus que nécessaire. Comprendre pourquoi Tyler se retrouve avec Scala sur ce bateau, pourquoi les russes le recherche, mort de préférence, et pourquoi les américains eux, l’abandonnent, est primordial pour mettre à plat l’intrigue de ce nouvel opus. Le récit de la saison 2 de la série Alpha ne fonctionne pas en diptyque, mais plutôt en cascade. C’est pourquoi bien comprendre le cheminement du scénario est important, même si on aurait aimé un petit résumé des tomes précédents pour se plonger directement dans l’histoire. Iouri Jigounov, le scénariste depuis déjà quelques tomes, maintient sous respirateur artificiel son héros qu’il a créé avec le regretté Pascal Renard en 1996. Depuis 22 ans, le scénario est passé entre les mains de Mythic et maintenant de Jigounov seul. Tyler Wright, l’anti héro de la CIA, surnage dans un complot mondial qu’il peine à comprendre et s’obstine depuis quelques tomes déjà à (sur)vivre en fuyant les forces en présence. Même si les bandes dessinées d’espionnage pures ne sont pas légion sur les étagères de nos libraires préférées, il faudra penser à trouver une fin cohérente à la série. Au dessin, Chris Lamquet fait le job en posant son trait dans les sillons de Jigounov qui faisaient vivre Tyler Wright au bout de ses crayons jusqu’au début de la saison 2. Malgré tout, le trait réaliste est beau et la colorisation des cases rend bien. Ainsi ce nouvel opus d’Alpha est dans la lignée de cette nouvelle saison : une cavale interminable semée de pièges et d’embûches dont Tyler se sort toujours...

voir la fiche officielle ISBN 9782803633722