parution 01 novembre 2008  éditeur Le Lombard  collection Troisième degré
 Public ado / adulte  Thème Humour, Historique

Au centre du nowhere T4

Mini-trip au bout de l'enfer

A la fin des sixties, les jeunes américains sont partagés entre l'engagement patriotique au Vietnam et l'amour libre durant les festivals rock. Conclusion d'une fantaisie légère et absurde, allégorique avant tout...


Au centre du nowhere T4 : Mini-trip au bout de l'enfer (0), bd chez Le Lombard de Cornette, Constant, Constant
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2008

L'histoire :

A la fin des sixties, Daurade Vindevogel, arrière-petite-fille d’Elmore Edison, est une vraie hippie. Elle prône l’amour libre, conspue les idées son frère pro-militariste, entreprend d’assister un gigantesque concert pop dans le champ de Painful Gulch et achète une vache qu’elle repeint en mauve. En passant dans le centre ville de Fetid City avec son bovin (Miss Purple), elle croise T-Bone et Fat Mad qui se lamentent au pied de la statue de Rudy Holly et Litchi Balenz. La mort de leurs idoles les a déprimés au dernier degré. Sur un coup de tête, ils décident de s’engager au Vietnam : le rock’n roll mort, il n’y a que dans la jungle qu’ils peuvent espérer retrouver le sens de la vie. Au même moment, Carillon Vindevogel (le frère de Daurade) met en application ses idées et s’engage lui aussi dans l’armée : les valeurs du pays de la liberté doivent absolument s’exporter. Tandis qu’ils se rendent tous trois au centre de recrutement, Wim se rend dans la clinique du docteur Malevitch pour se faire opérer et devenir… une femme. Sa compagne Bjeurk effectue alors la démarche inverse : elle devient sergent instructeur pour les bleusailles qui vont partir au Vietnam…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour le dernier volet de leur fantaisiste Centre du nowhere, Jean-Luc Cornette et Jean-Michel Constant déroulent la panoplie complète d’un nouveau contexte emblématique de l’histoire des USA : les sixties, déchirées entre mentalité hippie et guerre du Vietnam. Depuis les évènements du 3e opus, une ellipse de seulement 10 ans a été appliquée, ce qui permet de retrouver notre famille Edison et assimilés au grand complet. Dorade, Carillon, Wim et Bjeurk sont donc de la partie, ainsi que Sunny Day (déjà présente au tome 1 !) qui atteint là un âge véritablement canonique ! Plus que jamais, Cornette entremêle les séquences se déroulant en parallèle, en un vaste récit chorale léger et franchement fantaisiste. Les rebondissements confinent à l’absurde et il n’est pas impossible de croiser un homme poisson qui veut devenir femme ou une pluie de pizzas quatre saisons… De fait, cette histoire est parfois difficile à suivre, en raison de ce mode narratif particulier, qui brouille les repères et néanmoins, offre fort peu de prises. Une nouvelle fois, il faut donc le prendre comme ça vient, en se laissant porter par la thématique globale – de fait prégnante – plus que par les aventures des protagonistes. Il s’agit avant tout d’une allégorie sociale et historique fantaisiste, dont il faut saluer la marginalité dans un paysage bédéphile quelque peu préformaté…

voir la fiche officielle ISBN 9782803624515