parution 01 avril 2010  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Historique, Policier

Cassio T4

Le dernier sang

En cherchant à comprendre pourquoi et comment il peut guérir, Cassio se jette dans la gueule du loup : son futur 4e assassin. Une fin de cycle rythmée, préparant judicieusement le prochain.


 Cassio T4 : Le dernier sang (0), bd chez Le Lombard de Desberg, Reculé, Denoulet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2010

L'histoire :

Enquêtant de nos jours sur la mort de Cassio, un avocat romain de l’antiquité, l’archéologue Ornella Grazzi découvre l’identité de trois des quatre responsables de son assassinat. Dans le même temps, elle constate qu’aujourd’hui encore, le jeune homme aiguise de nombreux appétits. Lui… ou plus particulièrement de mystérieuses poudres, découvertes par Ornella dans un tombeau, et dont beaucoup veulent s’emparer. L’un y parvient d’ailleurs, au prix de quelques crimes, pour un unique dessein : se faire injecter le produit pour guérir d’un mal mystérieux. Reste néanmoins à découvrir le quatrième et dernier assassin… Pour le préfet chargé de l’enquête il y a 20 siècles, son identité ne fait aucun doute : il s’agit de Reptah, le serviteur d’un dieu égyptien déchu, dont la silhouette armée d’un bras de métal à été aperçue par l’un des esclaves de Cassio, le soir de l’assassinat. Et comme pour tout crime, il y a mobile. C’est dans la jeunesse de Reptah qu’il faudra chercher : les pouvoirs de Cassio ont réveillé chez l’égyptien de vieux souvenirs qui lui donnent envie de se servir du jeune avocat comme d’un bel appât…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Construit comme un thriller mêlant suspens antique et contemporain, ce péplum particulièrement réussi achève son premier cycle en levant définitivement le voile sur le mystère des assassins du jeune avocat romain. Comme dans l’opus précédent, Stephen Desberg renverse la tendance inaugurée dans les 2 premiers chapitres, en livrant d’emblée à notre curiosité le nom de dernier couteau : Reptah, le serviteur d’un ancien dieu égyptien, étroitement lié à la mère de Cassio. Le rancunier bonhomme nous permettra, en tous cas, d’en connaitre un peu plus sur le formidable don de guérison du jeune homme, ainsi que sur les fameuses poudres qui, depuis le début, aiguillonnent la partie contemporaine de l’intrigue. De fait, on pourra regretter ce parti-pris qui, en balayant d’un revers la chasse à l’assassin, oriente notre curiosité vers de toutes autres interrogations (c’était quand même chouette de trouver le coupable juste à la fin !). Du coup, on se demande si cette seconde moitié de cycle n’a pas servi de « teaser » aux prochains. Ainsi, en mettant en place une explication potentielle sur le fait que l’avocat ait pu survivre à son assassinat via ce pouvoir avéré de guérison, il livre quelques clefs et rend la suite crédible. De même, il laisse planer nombre mystères antiques ou contemporains (quid de la vengeance ? quelles étaient les motivations du 3e meurtrier ? le rôle des poudres dans la partie contemporaine du récit …) qui assoient notre intention de poursuivre l’aventure auprès du romain. Bref, que de matière à de sympathiques futurs scénarii… Déçus ou non par l’angle choisi, reconnaissons à Desberg son talent à nous embarquer dans une aventure frémissante, distrayante, riche de symbolisme et d’émotion, grâce à un découpage à nouveau impeccable et d’une incroyable fluidité. De plus en plus à l’aise avec son jeune héros, Henri Reculé livre un dessin très convaincant : à la fois plus soucieux du détail et du rythme du récit. Reste maintenant à voir se venger notre avocat, dans une suite qui n’a que le défaut de nous faire déjà saliver.

voir la fiche officielle ISBN 9782803626298