parution 16 septembre 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Esotérique, Fantastique - Etrange, Historique

Croisade T6

Sybille, Jadis

Le chevalier errant affronte à nouveau la secte des assassins menée par la mystérieuse réincarnation du Simoun Dja. Des pans de son passé s’estompent et laissent apparaître un nouveau personnage : la troublante mais dangereuse Sybille, sa sœur.


 Croisade T6 : Sybille, Jadis (0), bd chez Le Lombard de Dufaux, Xavier, Chagnaud
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

Gauthier de Flandres a rejoint la ville sainte d’Akka, rebaptisée par les croisés Saint-Jean-d’Acre lors de la prise de la cité. Mais le retour de celui que ses ennemis surnomme le « nomade » n’est pas de toute quiétude. Des croisés sont assassinés dans les rues de la citadelle. Chaque massacre sanglant et meurtrier s’accompagne d’un message enjoignant le « nomade » de délivrer aux meurtriers le contenu de la cage dérobée et propriété actuelle de Renaud de Chatillon. Et chaque agression voit repartir la farandole de musiciens menés par son étrange danseur au sourire de nacre, Hakim le Noir. La secte des assassins semble le traquer sans répit. Mais Gauthier est à Saint-Jean d’Acre pour une toute autre raison : il doit en effet y retrouver sa sœur Sybille d’Aubois, qu’il n’a pas revue depuis son enfance. Il se remémore alors cette jeunesse et le départ de sa sœur pour le couvent de Noirmont, celui de ses parents pour les croisades, son éducation par ses tantes et par son maître d’armes Galland. Les images d’une belle jeune femme aux atours envoûtants lui rappellent quel danger sa sœur représentait pour le cœur des hommes, ainsi que les égarements de leur moine précepteur et de son propre maître d’armes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sybille, jadis est le second opus du diptyque du deuxième cycle (seconde époque) de Croisade. Ce cycle avait été rebaptisé Nomade... avant que son premier tome, Gauthier de Flandres soit réédité en tant que cinquième tome de Croisade. Passons sur ces égarements éditoriaux semant confusion et désordre dans l’esprit du lecteur. Intéressons-nous plutôt à la destiné du personnage principal qui n’est autre que la propre sœur du chevalier errant. Avec talent, le scénariste Jean Dufaux privilégie cette fois l’enquête de Gauthier, la possession par le Qua’dj de Lhianes et la réincarnation du Simoun Dja, plutôt qu'il s’attarde sur ce nouveau personnage mystérieux et intrigant. Celui-ci est d'ailleurs superbement mis en valeur par Xavier, notament au travers de quelques flashbacks intelligemment distillés, nous en apprenant plus sur le passé et l’enfance de notre héros. La magie de Dufaux agit et le charme de l’Orient nous enivre, même si une partie du récit se déroule dans les Flandres. On pardonnera les quelques pérégrinations errantes du scénario et son rythme trop rapide pour s’émerveiller, encore une fois, du graphisme exceptionnel de Xavier. Son trait fin et détaillé sublime le scénario sans nuire à sa lisibilité. Il donne aux personnages une aura mise en exergue par les couleurs chaudes et appropriées de Jean-Jacques Chagnaud. Au final, ce 6ème opus est un album de qualité qui s’inscrit dans la droite ligne de la tétralogie-mère, malgré quelques raccourcis confus.

voir la fiche officielle ISBN 9782803628841