parution 16 février 2018  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Humour

Golam T3

Hog

Alors que ses amis se lancent dans un combat titanesque qui va les obliger à faire preuve d’esprit d’équipe, Mehdi va enfin découvrir ses origines. Un final plaisant, à réserver aux plus jeunes.


 Golam T3 : Hog (0), bd chez Le Lombard de Dos Santos, Sauge, Maurel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2018

L'histoire :

Alors qu’au-dessus, ses amis alchimistes mènent le combat de leur vie face à Kromodo et Krokossa, deux gardiens à l’apparence d’un lézard et d’une tortue géante, Mehdi se trouve dans les sous-sols de l’école d’Hikmadrassa. Là-dessous, le jeune garçon découvre que des monstres sont retenus prisonniers dans le secret le plus total. L’un d’eux, se faisant appeler Hog, semble très heureux de le voir et l’appelle Zion. Mehdi lui annonce qu’il n’est pas celui qu’il croit et qu’il ne sait absolument pas qui est ce « Zion ». Ressentant son énergie particulière et voyant sa « marque » tatouée, Hog en déduit que Mehdi ne peut être que le fils de son ancien maître. Il lui demande alors comment son père est mort. Mais Mehdi lui répond qu’il n’a jamais eu la chance de connaître ses parents. Qu’à cela ne tienne, Hog semble savoir pas mal de choses sur le passé de Mehdi, mais il n’acceptera de les lui dévoiler que s'il le délivre ! Cependant, bien que tenté par les révélations que le monstre pourrait lui faire, Mehdi se dit également qu’il doit être prisonnier pour une bonne raison et qu’il serait dangereux de le libérer de ses chaînes. Hog accepte donc de lui raconter les événements d’il y a 80 ans, dans l’espoir de le convaincre de lui venir en aide… Dans le même temps, les élèves d’Hikmadrassa se rendent compte qu’ils ne sont clairement pas de taille face aux gardiens. À moins qu’ils apprennent rapidement à faire équipe…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour ce troisième tome, qui marque aussi la fin du premier cycle, les auteurs Sylvain Dos Santos, Antoine Maurel et Nicolas Sauge lèvent le voile sur tous les mystères restant en suspens. Les raisons qui font que Mehdi n’arrive pas à invoquer de golam, créature naissant par l’imagination et l’alchimie, ses origines familiales ou encore la vérité sur l’école d’Hikmadrassa et ses secrets, tout nous est révélé dans ce final. Néanmoins, pour rester fidèle à l’ADN de la série, cette troisième partie est surtout l’occasion d’une grosse dose d’action et de combats entre créatures. Or loin de se limiter à de la baston, les auteurs livrent aussi un message bienveillant sur le travail d’équipe et la faculté de faire confiance à l’autre. En ce sens, l’histoire s’adresse avant tout aux plus jeunes et en particulier aux garçons. En effet, s’inspirant des shônen mangas et plus précisément des combats de monstres à la Pokémon ou encore Yokaï Watch, Golam laissera sans doute de marbre les autres publics. En ce qui concerne les graphismes, Sauge propose un ensemble pêchu, à mi-chemin entre le manga et les films d’animation. Seules de rares cases déçoivent (un peu) parce qu’elles donnent plus l’impression d’un arrêt sur image d’animé qu’une réelle case vivante de bande dessinée. Rien de bien dommageable en somme…

voir la fiche officielle ISBN 9782803637126