parution 18 août 2017  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Saga valta T3

Valdar se trouve enfin face à son pire ennemi, mais il doit attendre que le conseil décide s'il a le droit de récupérer celle qu'il aime. Un final qui retrouve un peu de flamme barbare, notamment grâce à un graphisme époustouflant.


 Saga valta T3, bd chez Le Lombard de Dufaux, Aouamri
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2017

L'histoire :

Alors que l'on se rapproche du procès entre Valgar et le terrible Thorgerr Argfusson, le guerrier de Valta prend un bain. Thorgerr le voit pour la première fois depuis qu'il a enlevé sa propre fille pour l'éloigner de son ennemi. Thorgerr envoie ses deux aides de camp pour lui donner une bonne leçon. Valgar se défend bien, mais l'un des deux hommes le frappe par derrière. Il est sauvé par une belle guerrière qui manie parfaitement l'arc. La jeune rouquine avoue à Valgar qu'elle aime bien observer les hommes prendre leur bain dans cet endroit de la crique. Elle s'appelle Looki. Les choses sérieuses commencent et le village démarre le procès. Avant d'accueillir les deux rivaux et le public, les grands sages se réunissent pour délibérer sur la situation. Deux groupes se forment : ceux qui pensent que Thorgerr a raison de protéger sa fille et que c'est à lui de décider qui Astridr doit épouser ; tandis que d'autres pensent que Valgar est en droit de réclamer celle qu'il aime, d'autant qu'ils ont un fils. Dar Guilva, le conseiller de Thorgerr, entre en scène et insiste sur la traîtrise de Valgar. Il a trompé la confiance de Thorgerr en lui enlevant sa fille et lui a fait un enfant pour pouvoir s'implanter dans son clan et prendre sa place pour régner sans partage. Valgar apprend donc que Astridr est tout proche. Il ne rêve que d'une chose : la retrouver...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier cycle de Saga Valta s'achève sur ce troisième tome. L'affrontement terrible qui oppose notre héros et Thorgerr Argfusson, le maître aux cent guerriers, touche à sa fin. Le duel oscille entre combats sanglants et procès de grande envergure : Valta obtiendra-t-il gain de cause par la loi ou devra-t-il prendre les armes pour récupérer sa femme et son enfant ? Jean Dufaux retrouve un peu du lyrisme qui avait fait la force de cette chanson de geste nordique dans le premier tome. Ce doux mélange d'épique et de sauvagerie rappelle les grandes heures de Conan le barbare. Le final est donc plutôt agréable à suivre, avec des rebondissements spectaculaires, notamment quand le guerrier blond doit lutter contre la magie noire du hideux Lyhmm. Les actions sont bien présentes, même si le tout passe très vite et s'avère finalement sans grande surprise. Le plus agaçant dans cette série est cette dose d'érotisme racoleur qu'ajoute Dufaux. Valgar doit remuer ciel et terre pour sauver celle qu'il aime mais, entre deux aventures, il n'hésite pas à tomber dans les bras de la première venue, au mépris de toute logique. Une nouvelle compagne va d'ailleurs apparaître : la jeune Looki qui manie aussi bien sa langue que son arc. Le souffle de l'aventure réside surtout dans le dessin de Mohammed Aouamari. Au sein de cases prodigieuses de détails et d'équilibre, l'artiste peut représenter aussi bien la laideur que la beauté, la sensualité des corps ou la violence barbare, les combats à grande échelle ou la forêt luxuriante. Le trait est très fouillé mais en même temps extrêmement lisible, bien servi par une colorisation beaucoup plus claire que les tomes précédents. Cette saga se termine plutôt bien et annonce une nouvelle menace tout aussi redoutable que la haine tenace de Thorgerr Argfusson.

voir la fiche officielle ISBN 9782803636648