parution 27 avril 2018  éditeur Le Lombard  collection Signé
 Public ado / adulte  Thème Historique, Sentimental

Sous les pavés

Alors que les ouvriers et les étudiants se soulèvent dans les rues de Paris en mai 68, cinq jeunes sont issus d’horizons bien différents. Une histoire au fil conducteur un peu confus.


Sous les pavés, bd chez Le Lombard de Raives, Warnauts
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2018

L'histoire :

Paris, 3 mai 1968. Les autorités sont affolées par ce qui se déroule à la Sorbonne. L’anarchie y est totale : il règne une psychose de guerre au sein des groupuscules de gauche. La rumeur court que les militants du mouvement d’extrême droite « Occident » remontent le boulevard Saint-Michel pour défier les gauchistes qui occupent la cour centrale de l’université. L’heure est grave, il faut prendre des décisions ! Le ministre va contacter le préfet Grimaud pour qu’il fasse évacuer la Sorbonne. Les CRS sont massés devant la fontaine Saint Michel. Les esprits commencent à s’échauffer et l’atmosphère est électrique. La confrontation est inéluctable. Les fonctionnaires chargent sur les manifestants, les rouent de coups et font de nombreux blessés. Un étudiant américain qui suit les beaux-arts les a photographiés. Il se retrouve au poste de police pour subir un interrogatoire sur les raisons de sa présence au quartier latin.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que le cinquantième anniversaire des manifestations étudiantes et des grèves générales qui ont agité la France en mai 1968 se profile, Eric Warnauts et Guy Raives campent leur dernier récit dans ce contexte de révolution. A partir du fil conducteur d’un interrogatoire de police sur un photographe américain, on suit le parcours de 5 jeunes gens issus d’horizons bien différents. Aux idéaux de vie et aux engagements politiques, se mêlent les préoccupations sentimentales, quelques tourments personnels, la fête et l’insouciance de cette jeunesse. Cet enchevêtrement d’histoire sentimentale, de contextes politiques national et international agités, rend parfois le récit confus et on se demande où les auteurs souhaitent nous embarquer, exactement. Malgré des histoires personnelles singulières, le profil de chacun des protagonistes (hormis celui de Sarah) manque de relief ou est insuffisamment exploité pour insuffler une dynamique réellement captivante et originale. L’interrogatoire de police, qui aurait pu être le prétexte d’une intrigue accrocheuse, se révèle rapidement insignifiant. L’intérêt de cet album réside essentiellement dans la restitution d’une ambiance générale sous tension et de ce climat de révolte. Le dessin réaliste à quatre mains et en couleurs directes est mis en valeur par une narration qui alterne des passages avec des textes bavards et de longues séquences sans texte.

voir la fiche officielle ISBN 9782803671694