parution 06 avril 2016  éditeur Les arènes  Public ado / adulte  Thème Historique

Les Années rouge & noir T1

Agnès

Dans les mois qui précèdent et suivent la libération, différentes obédiences politiques ambitionnent de récupérer un stock de fiches bristol. Adaptation BD d’un thriller historico-politique solidement ancré dans une puante période.


Les Années rouge & noir T1 : Agnès (0), bd chez Les arènes de Boisserie, Convard, Douay, Galopin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les arènes édition 2016

L'histoire :

En mai 1942, le maréchal Pétain, à la tête de l’Etat Français collaborationniste, visite l’usine Bull qui a mis au point un système de fichage révolutionnaire. Des bristols perforés de centaines de petits trous, ainsi que des machines trieuses performantes, font voir au Secrétaire Général Bousquet les requêtes administratives sous un œil nouveau. Deux ans plus tard, un haut fonctionnaire vichyste, Aimé Bacchelli, convoque de force dans son bureau Agnès Laborde, qu’il sait être une gaulliste résistante. Il exerce sur elle un petit chantage : il souhaite qu’elle devienne informatrice pour toutes les manœuvres communistes dont elle aura connaissance au sein de son réseau de résistants. Après tout, le Reich est en débâcle, donc les communistes représentent la nouvelle menace pour les gaullistes ! Quatre mois plus tard, Agnès se retrouve justement coincée dans une planque de banlieue parisienne en compagnie de Jean Véron, résistant comme elle, mais communiste. Leur mission de repérage tourne au huis-clos fripon. Durant quatre jours, les jeunes gens feront plus ample connaissance et quelques galipettes. Avant de partir, Jean prendra Agnès en photo-souvenir…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l’origine, Les années rouge et noir est un roman historico-politique passionnant écrit par Gérard Delteil, retraçant les parcours entrecroisés et sulfureux de quelques protagonistes aux obédiences opposées, au cours des mois qui précèdent et suivent la libération de 1945. Les couleurs rouge et noir n’ont donc rien à voir ni avec Stendhal, ni avec Jeanne Mas, elles représentent le communisme contre le nazisme. L’adaptation en BD par Pierre Boisserie et Didier Convard est certes spécifiée « libre », elle reste néanmoins très fidèle aux problématiques sociales et aux circonvolutions nauséabondes du roman. Car c’est bien connu : en 1945, tout le monde était résistant ! Le contexte et la clique de personnalités politiques sont authentiques, a contrario des protagonistes fictionnels. Au générique, Agnès Laborde, résistante gaulliste, connait une idylle d’un soir avec le communiste Jean Véron ; mais elle est aussi manipulée par un ministre vichyste, Bacchelli ; elle est enfin approchée par Alain Véron, frère de Jean, un libertaire. Les tensions de tout ce petit monde vont se focaliser autour de la récupération de fiches bristol perforées, ancêtre des bases de données du fichage moderne. Alliances contre-nature, immondes trahisons, bouffées d’humanité, engrenages tragiques, couardises pathétiques… La période est à la fois revancharde et elle permet toutes les ambitions. Donc propice à toutes les saloperies. Aidés par la formidable matière première de Delteil, Boisserie et Convard construisent un premier tome passionnant, qu’on imagine très proche de la réalité. Toujours justement mis en scène, cadré et proportionné, le dessin de Stéphane Douay trouve sa limite dans les finitions. Cette série en devenir (a priori trilogie ?) ravira les amateurs d’Amours fragiles (par le tandem Richelle-Beuriot), car elle se situe dans une veine sociale très proche.

voir la fiche officielle ISBN 9782352045014