parution 01 novembre 2005  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Chronique sociale

Fidès T4

Rédemptio

En 2029, un groupe de rebelles tente de contrer un « virus de la foi » qui tue les infidèles, propagé par une secte. De l'anticipation un peu nébuleuse, malgré une bonne idée de départ...


 Fidès T4 : Rédemptio (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Ploy, Pagot, Quaresma, Araldi
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2005

L'histoire :

Dans un futur proche (années 2029-2034), la secte de l’Arquante a imposé une nouvelle religion, fondée sur le bonheur. Régulièrement, les fidèles se rendent dans des sortes de temples, où durant les séances de méditation obligatoire, ils absorbent une substance laiteuse issue de la « Mater Prima ». Cependant, pour aller encore plus loin dans le dictat de la société béate, la présidente de la république française fait mettre au point un virus nanotechnologique redoutable. Fidès, c’est son nom, s’attaque dès lors à tous les infidèles, c'est-à-dire à ceux qui n’absorbent pas la drogue durant les méditations. Pour ceux qui sont « infectés », le virus prend alors la forme d’un ange gardien bleuâtre qui entend tout, voit tout et conseille fortement les actes… Par l’intermédiaire de Janos, le propre fils de la présidente, Fidès se propage à une large frange de la population. Les rebelles contre-révélationnistes décident alors de lancer une ultime offensive contre l’Arquante, pour annihiler ce régime fasciste…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La Transgenèse, le vaste projet d’Anne Ploy, est prévue pour couvrir au moins 4 cycles de 5 tomes. Mais au rythme où sortent les albums, la série d’anticipation ne sera pas terminée qu’on sera déjà en 2025, date à laquelle est censé se dérouler le premier cycle (L’ancêtre programmé)… Or ce quatrième volume de Fidès, le second cycle qui sort parallèlement, traîne un peu en longueur. En dépit de la bonne idée de départ, cette histoire de « virus de la foi » multiplie les trames secondaires, ce qui n’apporte guère de fluidité à la narration. C’est toutefois l’occasion de voir les progrès de Didier Pagot au dessin, à l’aise surtout lorsqu’il s’agit de marier les décors urbains futuristes aux bâtiments existants. Cela est hélas occulté par quelques séquences grand-guignolesques (le virus-ange-gardien tout bleu) et surtout une narration confuse. Certes, l’ambition de marier des études d’anthropologie et de sociologie avec le 9e art est louable, et le synopsis séduisant. Mais les épisodes qui en résultent s’enchaînent sans susciter de véritable enthousiasme pour le moment. Sans doute faudra t-il attendre le développement de chacun des cycles pour y adhérer pleinement…

voir la fiche officielle ISBN 9782731661514