parution 04 septembre 2019  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie, Aventure - Action

Le Feu de Thésée T2

Vaincre

Thésée, fille du roi Egée, devenue une féroce combattante, se retrouve enfermée dans un dédale de montagnes crétoises, où elle doit tuer un déséquilibré coiffé d’un casque de taureau. Une brillante relecture du célèbre mythe, digne d’une tragédie grecque.


Le Feu de Thésée T2 : Vaincre (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Frissen, Trifogli, Pédron, Parel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2019

L'histoire :

Une vagabonde continue de raconter à un poète une incroyable histoire. Elle serait la fameuse Thésée (une femme !), fille d’Egée, qui aurait vaincu le minotaure à l’intérieur du labyrinthe de Dédale, avec l’aide d’Ariane. Elle lui a déjà raconté sa jeunesse tragique : son père a fait tuer sa mère et elle s’est éduquée seule sous les coups des esclaves gladiateurs, nourrissant sa vengeance. Elle continue à présent de raconter comment elle s’est retrouvée exilée sur l’île de Crête, à Cnossos, en compagnie de quelques-uns de ses compagnons. A l’époque, en tant qu’athénienne, elle représente alors l’ennemi, que l’on méprise, que l’on insulte tandis qu’elle traverse la foule. Elle se retrouve enfermée dans une oubliette putride, vouée à un funeste sort. Par coïncidence, elle est visitée par Ariane, la fille de Minos, qui décèle en elle un intéressant potentiel de combattante. Ariane la recrute d’instinct pour accomplir une mission impossible : tuer une créature réputée invulnérable, l’homme-taureau. Ariane la fait mener à ses appartements pour lui raconter une terrible histoire. Elle narre l’histoire d’Astérios, son demi-frère, né du sang d’un barbare qui a violé sa mère, morte durant l’accouchement. Le bébé était difforme, mais Minos était trop ravagé de tristesse pour se résoudre à le tuer. Ariane s’était alors dévouée pour s’en occuper, à l’écart de la cité…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le point de départ de cette relecture du mythe de Thésée et le minotaure pouvait sembler casse-gueule. Le scénariste Jerry Frissen propose en effet une version non seulement débarrassée de tout le folklore ésotérique (parce que bon, une créature moitié homme en bas et moitié taureau en haut, on n’y croit plus trop depuis Darwin), mais aussi de changer le sexe du héros. En effet, ici, Thésée est une femme, belle et courageuse. Dans le tome 1, le scénariste a brillamment reconstitué le puzzle de sa noble lignée, de son profil de combattante hors-pair et de sa rage intérieure. Le tome 2 nous embarque à proprement parler en direction de la Crète, où le roi Minos fait flipper les nations alentours avec un minotaure enfermé dans un labyrinthe. On ne « divulgachera » pas l’explication de Frissen, mais on souligne encore une fois la cohérence de cette version. Non seulement celle-ci prend des allures de grande tragédie grecque, avec ce que ça comporte de secrets familiaux et de drames pathétiques, mais les dialogues sont également bien écrits, les personnages sont charismatiques et le rythme de narration est impeccablement tissé. Frissen alterne adroitement les flashbacks pour nourrir le suspens et le conserver jusqu’au terme de l’aventure. En prime, le dessin de Francesco Trifolgi, s’il ne s’écarte pas d’un académisme réaliste et encré, se montre équilibré et régulier, spectaculaire par moment et expressif sur les personnages et leurs mouvements. Un sans-faute pour un bien joli diptyque désormais terminé.

voir la fiche officielle ISBN 9782731673654