parution 01 novembre 2007  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

Le manoir des murmures T1

Sarah

Infectée par un mystérieux virus qu’auraient créé les nazis, Sarah découvre une effarante vérité au sein d’un mystérieux manoir. Lugubre et mystérieux, cette nouvelle série s’annonce passionnante…


Le manoir des murmures T1 : Sarah (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Muñoz, Cons, Montes
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2007

L'histoire :

En 1949, en République Tchèque, une petite fille prénommée Sarah se réveille dans une chambre, sous perfusion. Prise de panique, elle est en fait dans un manoir où on la soigne. La maladie en question serait due à un virus de démence, propagé par les troupes allemandes nazies. La doctoresse ayant en charge Sarah lui confie des gélules qu’elle doit obligatoirement prendre sous peine de voir l’infection qui la ronge s’emparer entièrement d’elle. Une nuit, la petite fille est réveillée par des cris venant de l’extérieur. En regardant par la fenêtre, elle voit des soldats emporter le cadavre d’un enfant. Au moment où elle se recouche, elle est surprise par la présence d’un jeune garçon nommé Milos, qui lui propose de venir par le passage dans le mur qu’il vient d’ouvrir afin de lui présenter sa bande d’amis. Elle fait ainsi la rencontre de Marketa, une petite fille jalouse d’elle, et de Jan, un petit garçon à lunettes. Sarah leur raconte tout ce dont elle se rappelle, à commencer par la vision d’horreur qu’elle a eu en voyant un être suçant le sang de toute sa famille…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le manoir des murmures débute de manière très intéressante, en nous présentant une petite fille en proie à un mystérieux virus faisant de ses victimes des êtres proche des lycanthropes (loups-garous). Le fantastique tient une place importante dans ce récit avec également la présence d’un vampire (pages 21 et 22) et d’une guerre mystérieusement évoquée en fin de récit. On ne peut s’empêcher de rapprocher ce premier tome de La confrérie du crabe parue un peu plus tôt dans l’année, tant les similitudes sont nombreuses. La qualité est également au rendez-vous. On retrouve en effet Tirso aux dessins (le repreneur de Marshall), avec ce style original mêlant un côté cartoon et un autre plus réaliste, et bénéficiant de cadrages dynamiques. Les couleurs de Javi Montes viennent aussi renforcer l’atmosphère ténébreuse par une palette sombre et variée. L’ambiance générale fait également penser au film de Guillermo Del Toro Le labyrinthe de Pan, par cette façon de mélanger le fantastique à une certaine réalité. Signalons au passage que David Muñoz, le scénariste, a travaillé avec ce réalisateur sur le scénario de son premier film, L’échine du diable. Rythmée, l’histoire offre de belles perspectives et délivre de bons dialogues (merci pour la traduction de Mathieu Mariolle). Ce début de série promet énormément et l’on attend d’ores et déjà la suite avec une grande impatience…