parution 30 mars 2017  éditeur Les Rêveurs  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Dallas Cowboy

Après des heures à chercher le sommeil, Manu se remémore son service militaire. Une obligation civile qui l'a marqué plus profondément que ce qu'il pensait. Un récit introspectif sombre et fascinant.


Dallas Cowboy, bd chez Les Rêveurs de Larcenet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Rêveurs édition 2017

L'histoire :

7h38. Manu Larcenet ne dort toujours pas. La lumière du jour filtre à travers les volets. Le son d'un écoulement d'eau venant que quelqu'un qui prend sa douche est audible. Dormir. L'idée hante son esprit. Penser à des choses rassurantes peut aider. Il repense donc à l'époque où il était petit. Il vivait à la campagne et était déjà... gros. Il était persuadé, à l'époque, que tout le monde pouvait savoir ce qu'il pensait. Manu se forçait donc à ne pas penser au sexe. Lorsque Manu se trouve dans la zone entre l'éveil et le sommeil, il est pris d'un coup de panique. C'est lors de son passage à l'armée qu'il a commencé à en faire. Le service militaire, cet enfer dont il n'était pas parvenu à se faire réformer. Il faisait des gardes dans un camp disciplinaire près de la frontière allemande. Deux heures de garde, deux de repos et ainsi de suite. Cependant, Manu ne dormait pas, car les appelés étaient plus sournois que les gradés...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Manu Larcenet fait partie des références incontournables de la BD franco-belge. Il n'aura pas fallu attendre des années avant de percevoir le génie de l'artiste. Dès ses débuts et ses albums publiés aux éditions Les Rêveurs, il explorait des thématiques plus personnelles et plus sombres que les parutions comiques pour lesquelles il s'est fait connaître du grand-public chez Fluide Glacial. Dallas Cowboy fut publié pour la première fois en 1997 et il est réédité aujourd'hui avec une toute nouvelle couverture réalisée par l'auteur. Le format à l'italienne si cher aux Rêveurs permet de prendre contact avec un style visuel moins impressionnant que celui de Blast. Manu Larcenet se représente sous une forme caricaturale et il se sert d'un pinceau de couleur blanche pour marquer des planches à la noirceur incroyable. Simple, mais efficace et bien pensé. L'histoire évoque les insomnies de l'auteur et ses souvenirs de l'armée, une période qui le hante encore, et d'autres peurs liées à l'enfance. Larcenet partage ses craintes sans retenue, rendant certaines scènes touchantes et d'autres plus difficiles à encaisser. Dès les premières pages, on sent que l'auteur cherche un ton, cette voix qui lui permet aujourd'hui de triompher à chacune de ses créations. Dallas Cowboy est loin d'être parfait, mais ne se revendique pas comme tel. Il reste pourtant un bijou inestimable pour les fans de l'artiste. Une sorte de version démo du génie qu'il est aujourd'hui.

voir la fiche officielle ISBN 9791091476782