parution 04 octobre 2019  éditeur Locus Solus  Public ado / adulte  Thème Historique

La Jégado

1852, Jégado l’empoisonneuse est guillotinée. Accusée d’avoir attenté à la vie de 97 personnes, cette cuisinière est la plus grande tueuse en série de France. Retour sur une période trouble de l’histoire en plein coup d’état de Napoléon III...


La Jégado, bd chez Locus Solus de Kéraval, Monnerais, Bruneau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Locus Solus édition 2019

L'histoire :

Rosalie Sarrasin, une domestique employée par la riche famille Bidard est en proie à de terribles souffrances. Alitée depuis quelques jours et soutenue par ses pairs qui se relaient à tour de rôle à son chevet pour la veiller et prier pour elle, rien ne semble pouvoir endiguer sa maladie. Malgré les nombreux traitements administrés par le Docteur Beaudouin, l’état de la jeune fille ne cesse d’empirer ainsi que ses douleurs. Et même les bouillons de soupes concoctés par la brave Hélène Jégado, la cuisinière des Bidard ne semblent pas pouvoir la guérir ! Après une nuit de calvaire, Rosalie meurt dans un dernier soubresaut. Mais qu’est-ce qui a terrassé si violemment la jeune fille ? Une maladie sournoise ? Une malédiction ? Ou bien est-ce un empoisonnement comme le pressent le Docteur Beaudouin ? Mais dans ce cas-là, qui serait le coupable ? Et quel serait son motif ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Véritable figure de l’univers des serial-killers Français, l’histoire de l’empoisonneuse Hélène Jégado résonne encore de nos jours, tant est si bien que de nombreuses expositions lui sont consacrées (son masque mortuaire est dans le Musée de Bretagne de Rennes) et que de nombreux ouvrages se sont penchés sur son cas. À ce titre, le scénariste Olivier Kéraval et l’illustrateur Luc Monnerais ont réalisé en 2017 une BD en 2 tomes, en noir et blanc, dans la série Arsenic chez Sixto intitulée « Hélène Jégado, Ascension vers l’échafaud »… aujourd’hui réédité par Locus Solus en une version intégrale colorisée. L’histoire de « La » Jégado, richement documentée, revient donc sur cette affaire au travers de plusieurs prismes de vision. Ainsi, l’équipe créative ne se contente pas de relater les tristes méfaits de la cuisinière de Plouhinec, mais ils les mettent en avant via la petite lorgnette de l’Histoire de France. Et plus particulièrement en pleine secousse politique et sociale suite au coup d’état de Napoléon III, qui mènera au Second Empire. De ce fait, au-delà des meurtres perpétrés par Hélène Jégado, c’est la volonté farouche de son avocat, Maître Magloire Dorange, de se battre contre la peine de mort et son amour de la République qui seront le fil conducteur de ce scénario au cordeau. Avec un sens du détail et de la véracité dans le contexte historique, Olivier Kéraval et Luc Monnerais distillent ainsi une histoire à tiroirs dans laquelle les personnages illustrés par des crayonnés aboutis prennent de l’épaisseur au fil du récit. Du côté des couleurs, il est à noter que cette intégrale a été retravaillée en bichromie (rouge/noir). Et force est de constater que cela donne une atmosphère délicieusement surannée à l’ensemble, même si le côté cru du noir et blanc de l’édition d’origine possède un charme certain. Toutefois, ce choix artistique s’avère payant dans la mesure où il apporte pas mal de lisibilité et d’originalité. Petite cerise sur le gâteau : les éditions Locus Solus ont eu la riche idée de rajouter dans cette version intégrale, un cahier documentaire intéressant, inspiré par la récente exposition d’Archives 35 (l’établissement de conservation des archives et du patrimoine d’Ille-et-Vilaine) consacrée à l’histoire tragique d’Hélène Jégado. Au final, l’œuvre d’Olivier Kéraval et Luc Monnerais est un petit bout d’Histoire de France qu’on prend plaisir à (re)découvrir...

voir la fiche officielle ISBN 9782368332672