parution 25 mai 2018  éditeur Même pas mal Editions  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

Deboules

Craoman se met en scène et nous délivre le récit d'une escapade solo dans la montagne. Un sacré trip, bien perché à 2000, un peu comme un voyage initiatique, seul... L'expérience visuelle est également marquante, avec sa bichromie verte et rouge.


Deboules, bd chez Même pas mal Editions de Craoman
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

29/01/2016. Craoman part de Digne Les Bains. Objectif : rallier le refuge « De-Boules » perché peu avant le village de Thorame-Basse. Cela doit faire environ 30 bornes et 3 ou 4 jours devraient suffire à y parvenir. Le matos rudimentaire est prêt : 3 litres d'eau, des couteaux, une scie, ce qu'il faut pour un bivouac et des chaussons en laine. Faut quand même être prévoyant : les sommets sont entre 2200 mètres et 2300. La neige recouvre les paysages de son blanc manteau. Le début du chemin est facile et la première pente est familière. Les ruines des bâtisses de Cousson pourraient permettre de passer une première nuit à l'abri, mais Craoman préfère rejoindre un point culminant. Il remonte la source et continue à grimper... La chapelle de Saint-Michel se dresse, sur un caillou effrité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On a tous connu au moins un pote qui s'est tiré, avec un gros sac à dos et plus ou moins de matos, dans la forêt, dans la montagne, dans les volcans si affinités... et ce pote, c'est peut-être vous-même, si vous avez éprouvé le besoin de barouder en solo. Loin de tout, loin de tous. Le truc à la Into the wild. Mais en France Môssieur ! En l’occurrence, près de Digne les Bains. Une trentaine de bornes à faire à pied. Craoman pense en avoir pour 3 ou 4 jours. Vous m'en mettrez 8 pour l'arrivée, jeune homme. La montagne est une garce et la météo ne permet pas toujours non plus d'évoluer dans de bonnes conditions. Alors cette affaire de rando vire assez vite à la procession en solo. En narrant son périple, Craoman rend également un bel hommage à la région parcourue. Le récit est sobre, il accompagne les dessins, qui ne s'articulent pas dans des cases. On est à la limite de l'histoire illustrée et ça fonctionne bien. La bichromie verte et rouge amène un côté bien tripant à ce drôle de trip en Haute-Provence. Pas mal de choses sont suggérées, par exemple l'évident rapport à la nature, mais aussi le thème de l'habitat. Les refuges de montagne portent vraiment bien leur nom et dans ces coins reculés, on trouve encore de vieux corps de ferme pas tout à fait abandonnés. Ils abritent régulièrement des hôtes de passage qui prennent le soin de laisser du bois, parfois de l'eau, pour le suivant. Alors on colle aux crampons de notre Craoman qui franchit col sur col et dort à la belle étoile. On tripe avec lui et, comme lui, on se dit à la fin du voyage que ça fait drôle. C'était bien, drôlement bien.

voir la fiche officielle ISBN 978298645436