parution 01 octobre 2006  éditeur Milan  collection Treize étrange
 Public ado / adulte  Thème Humour

Le cri de l'autruche T1

Le zezaiement de l'escargot

Un recueil de dessins humoristiques traitant de nos amis les bêtes, de leurs moeurs ou de leurs atouts métaboliques. Rigolo, mais un peu facile...


Le cri de l'autruche T1 : Le zezaiement de l'escargot (0), bd chez Milan de Poupon
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Milan édition 2006

L'histoire :

De l’usage de sa coquille, en tant qu’habitat par monsieur l’escargot… De sa rivalité en la matière avec monseigneur la tortue, qui n’a d’égale que la vitesse de pointe… De l’extraordinaire dextérité manuelle de messieurs les pingouins… De la réversibilité avant/arrière de la population des vers de terre… Des mœurs post nuptiales de la mante religieuse…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce premier épisode n’est pas à proprement parler une BD construite autour d’une histoire, avec des cases et tout le toutim. Il s’agit plutôt un recueil de gags, assez rigolos d’ailleurs, sur l’usage que peuvent faire nos amis les bêtes de leurs particularités physiques ou de leurs us et coutumes populaires. Après 5 tomes du Fond du bocal, qui exploitent un maximum de gags avec deux poissons rouges, Nicolas Poupon trouve donc apparemment la sphère aquatique un peu restreinte. Certes, Poupon n’a pas besoin d’aller chercher très loin ses schémas humoristiques : il suffit de détourner l’usage que peuvent faire les animaux de leur métabolisme. Par exemple, les bosses du dromadaire peuvent ressembler à une paire de seins (heu… à moins qu’il ne s’agisse du chameau). Autre exemple : la spécialité de l’autruche (du titre) étant de se cacher en plantant sa tête quelque part, il n’y a pas à chercher bien loin pour trouver où ce con d’animal peut bien se la fourrer (voir la planche d’exemple). Heureusement, Poupon n’a pas son pareil pour donner des « gueules » désopilantes à tous ses sujets, à l’aide d’un dessin caricatural fendart, un style propre à lui. Soufflons lui quelques bestioles oubliées pour un second recueil : le lama crache quand il est fâché, l’abeille danse qu’elle veut copuler, la hyène rit à tout bout de champ et la fourmi crohonde.

voir la fiche officielle ISBN 9782745924100