Le Cercle des spectres, bd chez Mosquito de Deflandre ©Mosquito édition 2012

Le Cercle des spectres

Eloïse accepte d'aller surveiller une jeune femme schizophrène au cœur de la forêt anglaise. Un album atypique, au suspense froid...

L'histoire : Eloïse est chargée de surveiller une jeune femme de 34 ans souffrant de schizophrénie, lors du voyage de sa mère aux Etats-Unis. Sa première rencontre avec Miss Kate, dans une immense villa de la campagne anglaise, est à la hauteur de ses attentes. La jeune femme parle toute seule, racontant sa mort 17 ans plus tôt au cœur de la forêt. Très vite, les propos de Kate deviennent plus précis, comme pour avouer à cette inconnue ce qu'elle n'a jamais osé dire à sa propre mère. Elle était amoureuse d'une jeune lycéenne nommée Lucy, et leur relation passionnée était connue de toutes les étudiantes de leur immense dortoir. Pas de secret entre filles, malgré la rigueur morale imposée par l'institution où elles étudiaient. Eloïse espère en savoir plus après sa première nuit de sommeil, mais lorsqu'elle apporte son petit déjeuner à Kate le lendemain matin, cette dernière a disparu. Débute alors une recherche dans la forêt enneigée, qui va mener Eloïse de révélations en révélations...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Il convient d'aborder avec prudence cet album atypique et surprenant. François Deflandre met en scène une intrigue plutôt simple autour de l'histoire secrète d'une jeune femme schizophrène, mais il l'entoure d'une atmosphère froide et mystérieuse. Le visuel empreinte des nuances de gris et de rouge, et adopte la couleur directe sur papier gris. L'auteur positionne clairement son style dans une forme de modernisme rétro ( ! ) évoquant autant les peintres modernes du début du XXème siècle que les classiques franco-belges de la ligne claire. Ce positionnement se révèle original pour cet auteur qui revient dans le monde de la BD après une carrière dans l'illustration et le graphisme. Une approche qui privilégie la forme et donne à voir des cases de fenêtres d'immeubles, d'arbres étrangement entremêlés, ou de carrelages noirs et blancs en perspective fluctuante. Cette forme de courage visuel contraste avec la volonté scénaristique de proposer un suspense classique, offrant une surprise en fin d'album. Le lecteur est étrangement partagé entre le recul imposé par la modernité du dessin, et un suspense gentiment sulfureux au premier degré. C'est dans ce domaine qu'il reste un chemin à parcourir par Deflandre, pour creuser le sillon qu'il choisira. Et pour lever une certaine perplexité...

  • scénar dessin


30 septembre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.00-5% = 12.35

sur


Le Cercle des spectres, bd chez Mosquito de Deflandre ©Mosquito édition 2012

05 septembre 2012

Mosquito

voir la fiche officielle

9782352830795

ado / adulte

Esotérique, Policier

scénariste
dessinateur
coloriste
 

Le Cercle des spectres série terminée en France
1 album paru, 1 prévu