parution 30 septembre 2009  éditeur Paquet  Public ado / adulte  Thème Western, Humour

Lincoln T6

French lover

Bien décidé à laisser Paloma, la belle mexicaine, se débrouiller seule, Lincoln se prend à nouveau les pieds dans le tapis du destin : Dieu ? Diable ? Et pourquoi pas l'amour tout simplement ? Un unique défaut : 46 pages seulement...


 Lincoln T6 : French lover (0), bd chez Paquet de Jouvray, Jouvray, Jouvray
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2009

L'histoire :

Un peu trahie par ses lieutenants, un peu lasse de la violence et impatiente de retrouver sa famille qui a dû fuir le Mexique à cause de ses frasques révolutionnaires, Paloma gagne la frontière texane flanquée de Lincoln. Le plus grincheux des cow-boys de l’ouest ne sait plus trop comment il en est arrivé à suivre cette brune à fort tempérament (sûrement un coup de Dieu ou de son pendant à cornes). Toujours est-il qu’il se retrouve à chevaucher à ses cotés. A proximité de la frontière mexico-texane, les deux cavaliers font une halte pour un repos mérité. Mais l’intervention d’une patrouille fédérale qui fait la chasse aux clandestins ne leur offre pas le répit attendu : Paloma se retrouve pieds et poings liés, prête à être renvoyée illico d’où elle vient. L’intervention de Lincoln, qui la fait passer pour son épouse, permet cependant au « couple » de poursuivre son périple. L’initiative du cow-boy provoque d’ailleurs l’hilarité de compère Diable, qui sent bien que, même s’il s’en défend, le bonhomme n’est pas insensible aux charmes de Paloma. Arrivés devant le camp de réfugiés qui abrite la famille de l’ex-révolutionnaire, les compagnons de routes se séparent… mais pas pour longtemps : une diablerie, certainement, contraint Lincoln à se revêtir de la parfaite panoplie du clandestin mexicain, qui le fait se retrouver dans le fameux camp… au coté de Paloma. Ce n’est pourtant qu’un début : curieux français pseudo-révolutionnaire et armée mexicaine ne tarderont pas à se mêler de la partie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le visuel de couverture, offrant une contre-plongée érotico-pudique sur les dessous de Paloma, est à TOMBER. D’ailleurs, notre héros et le nouveau prétendant français de la jolie mexicaine, s’en roulent dans la poussière comme de jeunes chiens fous. Car voilà, depuis que ce crâne de bois a croisé le chemin de la brune révolutionnaire, il n’est plus tout à fait le même : là où Dieu et Diable ont essuyé revers sur revers pour que le têtu cow-boy rallie l’un ou l’autre camp, Paloma, elle, semble en mesure de marquer des points. On pourrait croire naïvement que la belle est fruit de hasard, que nos deux petits barbus à poncho n’y sont pour rien. Mais si l’un se plait à rêver que notre héros pourrait tomber amoureux et si l’autre bave d’impatience à l’idée que son poulain pourrait la chevaucher sauvagement, nul doute qu’ils aient l’un et l’autre usé de leur talent pour qu’enfin Lincoln, le nihiliste, la rencontre et accède à l’humanité (un subtil mélange d’enfer et de paradis, non ?). Et il est bien ici l’enjeu de ce nouvel opus : poursuivre l’évolution entamé dans le chapitre précédent. Bien malin les auteurs de nous la proposer, d’ailleurs : n’aurions nous pas, en effet, frôlé l’indigestion et eux tournés en rond, à ne jamais le transformer, serait-ce un micro poil de chouya? Mais qui dit évolution ne dit pas pour autant révolution (Paloma vous a dit que c’était fini !). Aussi, après 2 années de cruelle abstinence, on s’enivre à nouveau de ce qui a fait la maestria du western de la famille Jouvray : des personnages impeccablement rugueux servis par des dialogues aux petits oignons (la mère de Paloma emporte ici la palme des heureuses surprises) ; de l’anticonformisme ; un graphisme aux subtiles zones crayonnées ; un Lincoln définitivement attachant… Seule la fin est cruelle : on s’impatiente déjà de connaitre la suite, au regard d’une conclusion ouverte, dont seul notre cow-boy grincheux a le secret.

voir la fiche officielle ISBN 9782888903253