parution 29 mars 2017  éditeur Paquet  Public ado / adulte  Thème Policier, Thriller

Mc Queen T2

Trois petits singes

Le détective privé à peau bleue et à face de macaque découvre le secret de la statuette des trois singes. Fin de cycle pour un polar hard-boiled sixties, réjouissant pour ses astuces de découpage !


 Mc Queen T2 : Trois petits singes (0), bd chez Paquet de Van der Zuiden, Alquier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2017

L'histoire :

A la demande d’un client colonel, McQuenn enquête sur le vol d’une statuette de jade représentant trois petits singes, ainsi que de la nièce de ce dernier, Millie. Or durant les investigations, l’associé du détective privé, Pépé Fregasol, se fait refroidir. McQuenn fait désormais de l’enquête une affaire personnelle. D’autant que les bandits qui sont derrière cela semblent liés à l’un de ses précédents échecs : l’enlèvement de la petite Maya Fairbanks. Bref, rien qui permette à McQueen de se sortir de ses névroses obsessionnelles : le privé se voit désormais comme un hideux singe à la peau bleue et il a des pulsions suicidaires. Il finit par retrouver la pulpeuse et sulfureuse Millie, mais il se retrouve ensuite à son tour prisonnier des bandits. Enfermé dans une camisole de force, il est désormais torturé sous de violents jets d’eau, dans ce qui ressemble à un abattoir. Le dénommé Hammett subodore que le privé a en sa possession la statuette, et il propose un échange : la statuette contre des informations sur Maya. Mais McQuenn n’a pas la statuette. Il ne voit donc qu’une seule issue pour se sortir de cette situation peu enviable : la violence…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Neuf mois après la version intégrale en noir et blanc – une période de gestation finalement standard pour le coloriste Fabien Alquier – voici enfin le second volet colorisé du polar McQueen. En adéquation avec les milieux violents et glauques qu’il côtoie, le privé à faciès de singe et à peau bleue ne s’encombre toujours pas de dentelles pour parvenir à ses fins. Dans le contexte des années 60 américaines, cette tête brûlée doit comprendre en huit chapitres pourquoi une statuette de jade représentant trois petits singes a autant d’importance aux yeux de bandits qui n’hésitent pas à séquestrer, torturer et tuer pour la retrouver. En tant qu’auteur complet, le belge Emilio Van der Zuiden réitère son trait encré propre et soigné, proche de la ligne claire. Dans un premier temps, les amateurs de bimbos à forte poitrine seront servis par quelques rencontres et postures appréciables. Mais surtout c’est une nouvelle fois avec ses astuces de découpage que l’auteur se dénote du tout-venant bédéssiné. Ainsi, certaines cases pleines-planches montrent un même gigantesque décor, au sein duquel McQueen se meut en se répliquant au gré des encadrés narratifs ; ou encore notre héros monte un même escalier alambiqué façon Escher, mais plausible une fois réparti dans les angles différents d’un gaufrier de neuf cases ; l’explosion du cargo finale avec des pliures de pages pour une lecture alternative relève elle aussi de l’expérimentation oubapienne (de OuBaPo : Ouvroir de Bande dessinée Potentielle). Ces partis-pris séquentiels originaux pèsent certes un peu sur la fluidité de la narration, mais c’est au service d’une BD tellement rafraîchissante ! Chouette, un nouveau cycle est d’ores et déjà annoncé, a priori du côté du Mexique…

voir la fiche officielle ISBN 9782888907732