parution 11 septembre 2019  éditeur Rackham  Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie

Roi charbon

Un oiseau humanoïde longiligne tente de trouver un sens à la vie, au gré d’une destinée étrange. Un essai graphico-philosophique un peu hermétique, mais pas inintéressant…


Roi charbon, bd chez Rackham de
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rackham édition 2019

L'histoire :

Un drôle d’oiseau (pie, corneille ou corbeau ?) à longues jambes trouve un fil qui court sur le sol. Il en attrape le bout et l’enroule en pelote. La pelote grossit jusqu’à ce que l’enroulage ne soit plus possible : il s’agit de la ligne d’horizon, bloquée par les montagnes qui pèsent à sa surface. L’oiseau s’agace, casse le fil et en tombe en arrière à la renverse. Un autre oiseau, blanc et bien plus costaud, pointe le bout de son bec depuis la blanche neige qui recouvre le sol. Il « nait » ainsi au monde, s’étire et regarde alentours, se demandant quel est son destin. Une montagne se dresse devant lui. L’oiseau se met à la gravir, progressant de plus en plus laborieusement à travers les congères et la pente qui se dresse. Il termine par une phase d’escalade avant de se tenir au sommet. De l’autre côté : rien que le vide, qui tombe en aplomb. Est-ce cela, la vie ? A quoi bon ! Il se laisse choir dans le vide. Sa chute est amortie tout en bas par une épaisse couche de neige. Un oiseau noir maigrelet sort de sa grotte et ramasse l’oiseau blanc évanoui. Il est inerte et costaud, l’effort pour le tirer jusque dans sa grotte est pénible. Il l’installe là et s’en va en quête de nourriture. Mais l’oiseau blanc n’a décidemment plus goût à rien…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Derrière sa couverture toute noire – aussi noire que le fol optimisme qui émane de cet album ? – Roi charbon se présente comme une fable allégorique, muette et désespérée quant à la destinée humaine. L’auteur espagnol Max (de son vrai nom Francesc Capdevila) déroule à proprement parler le fil d’une intrigue basique, fondamentale ou universelle, en se laissant porter par une narration 100% visuelle et par la destinée qui lui semble le plus probable pour ses personnages à dégaines d’oiseaux. En s’appuyant sur tout un tas d’images collectives et inconscientes, de références d’œuvres nonsensiques (Marcel Duchamps, le théâtre de Guignol…), son exploration de ce sujet se fait « au fil » de sa réalisation et met en adéquation le visuel et la portée philosophique. Tantôt l’exposé flagrant de la vanité de l’existence fait penser au mythe de Sisyphe, tantôt l’emprunt aux œuvres pariétales offre une mise en abyme de la réalisation artistique… Sur planetebd, on n’est pas du genre à se reposer sur les arguments éditoriaux, mais il faut reconnaître que la meilleure définition est celle qu’en fait son éditeur : « L’histoire, dans laquelle image et narration s’allient, laisse se déployer, se détisser, se tendre et s’entrelacer les fils d’une allégorie ininterrompue, pour former un canevas hynotique ». A réserver aux amateurs d’œuvres et essais cérébraux.

voir la fiche officielle ISBN 9782878272369