parution 06 septembre 2018  éditeur Rue de l'échiquier  Public adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Camel Joe

Camel Joe

Constance imagine une super héroïne qui rétablira l'égalité entre hommes et femmes. Mais la réalité est-elle aussi simple ? Une tranche de vie qui tranche dans le lard, pour un récit drôle et plus fin qu'il n'y paraît !


Camel Joe : Camel Joe  (0), bd chez Rue de l'échiquier de Duplan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Constance adore lire les comics sur Camel Joe. Elle est une super héroïne parfaite au look dévastateur avec des leggings en panthère, des sneakers flashies et un maquillage tonitruant. De plus, elle a une utilisation redoutable des arts martiaux. Elle intervient dès que des machos ou mecs dangereux sont irrespectueux envers les femmes. Elle a même envie de faire comme ce personnage qui n'a pas froid aux yeux et d'acheter ces fameux leggings panthère. Elle fait donc les magasins et finit par tomber sur ce qu'elle recherche. Elle l'essaie, mais elle peine à se faire à ce style très serré et plutôt provocant. Mais il faut souffrir pour être belle ! Elle finit par l'acheter et le met dès le lendemain. Elle marche dans la rue et tombe sur deux hommes qui lui manquent de respect et qui l'abordent de façon vulgaire. Elle ne se laisse pas faire, mais les deux mecs deviennent très agressifs et l'insultent en la traitant de « pute ». La réalité est souvent plus difficile que la fiction...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Claire Duplan publie son premier album. Et pour une première, elle frappe fort. Elle se met en scène à travers la vie d'artiste de Constance, et croque un morceau de vie à pleines dents. Étonnamment moderne, le récit raconte avec force détails tous les soucis et tracas quotidiens de la femme d'aujourd'hui : la communication dans le couple, les règles douloureuses, les harcèlements dans la rue, la place de la femme dans la société... Evidemment, on ne pouvait passer sous silence l'affaire Harvey Weinstein. Sur ce plan, Duplan offre une réécriture de l'événement des plus originales. Elle imagine même qu'elle est au cœur du scandale en publiant des strips engagés (étonnante métafiction). Cependant, qu'on ne s'y trompe pas : ce n'est pas une œuvre uniquement féministe ou revendicatrice. Le ton détonne dans des situations trash et osées. Le tout décrit parfaitement la vie d'une jeune femme libre et moderne. Rien ne vous sera épargné : des bagarres dans un bar aux conversations féminines des plus intimes, pas même les tics de langage de banlieue... Mais là encore, on ne verse pas dans le vulgaire ou la provocation facile. Au contraire, le décalage et l'authenticité des scènes sont plein d'humanité et on s'attache facilement à cette douce rêveuse qui s'évade à travers les comics. Le style graphique acéré et en noir et blanc correspond bien au ton acerbe de l'ensemble. Gentiment provocateur tout en étant teinté de bienveillance, le trait est simple mais percutant. Camel Joe est super : les « boloss » n'ont qu'à bien se tenir !

ISBN 9782374251240