parution 18 avril 2012  éditeur Soleil  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Chroniques de la guerre des fées T2

Aedlyn

Retenu prisonnier par Ferg et Dunrod, Aedlyn et les autres bardes expliquent ce qu'ils ont découvert et comment ils ont été capturés. Conclusion rythmée d'un diptyque d'heroïc-fantasy particulièrement prenant.


 Chroniques de la guerre des fées T2 : Aedlyn (0), bd chez Soleil de Mosdi, Duarte, Vattani
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

Après avoir deviné que Dame Ferg et Dunrod n'étaient ni plus ni moins que des fées destructrices infiltrées dans leur monde, tous les bardes invités par le duo sont retenus prisonnier dans les geôles du château. Aedlyn se met alors à raconter comment elle a été capturée par ces créatures de l'autre monde. La jeune femme a été surprise par Dunrod alors qu'elle était en train de fouiller la maison de Uatach et d'Orlam en compagnie de Carantus. Un combat a alors débuté entre eux. Dunrod, sous sa véritable apparence, se montrait supérieur à Aedlyn qui n'eut alors pas d'autre choix que de s'enfuir. Malheureusement, cette dernière a soudain perdu connaissance, sans savoir pourquoi. Sur ces dires, Rianfile l'interrompt pour lui expliquer la fin de l'histoire. Pour cela, il remonte auparavant au début de la sienne. Fils de chevalier et proche du Roi d'Ulster, Rianfile a été envoyé comme espion par le Roi suite à la découverte d'une fée destructrice ayant pris l'apparence d'un barde qui avait effectué un passage chez Dame Ferg l'hiver précédent. Alors qu'il envoyait un message à une troupe de guerriers située à quelques lieux du château, Rianfile a été surpris par Ferg et Orlam, qui l'ont neutralisé. C'est à ce moment-là que Aedlyn est arrivée en courant. Orlam s'est alors embusqué à l'angle d'une maison et il a attendu le passage de la barde pour l'assommer à coups de bâtons...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le tome précédent ne levait pas le voile sur les mystères de cette série ; en revanche, cette deuxième partie rentre directement dans le vif du sujet. On apprend ici que les bardes ont été conviés par des êtres maléfiques issus d'un autre monde ayant pris l'apparence de Ferg et ses sujets pour passer inaperçus. Ce faisant, ces fées destructrices réussissent à se rapprocher de la cour du Roi d'Ulster. Seule leur véritable motivation reste encore énigmatique et ne se découvre qu'en lisant l'album jusqu'à son terme. On découvre aussi que l'héroïne Aedlyn n'est pas ordinaire et qu'elle est inconsciemment liée à un être magique qui se révélera bien utile. Sur ces révélations, le récit repart de plus belle dans l'action, car les bardes doivent absolument empêcher les fées de s'enfuir. Elles possèdent en effet désormais leur apparence et peuvent aller où elles le souhaitent, en toute impunité. Le scénario de Thomas Mosdi est encore plus accrocheur et prenant que lors du premier tome, même si le récit se conclut sur une fin ouverte... un brin décevante. Sauf si la série venait à bénéficier d'une suite ou d'un second cycle... La mise en images de Kyko Duarte colle parfaitement à l'univers celtique. On apprécie notamment les décors variés, les personnages et le souci porté à leur expressivité. Cela permet de ne jamais confondre les héros et les fées destructrices, qui possèdent la même apparence qu'eux. On croise les doigts pour une suite à ce diptyque accrocheur...

voir la fiche officielle ISBN 9782302020610