parution 27 avril 2011  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art

Citadines

Edwige est une très belle femme, malheureusement célibataire. Quoique cela ne lui déplaise pas : elle a décidé de vivre son célibat sereinement, en se gaussant de celles qui atterrissent sur Meetic.


Citadines, bd chez Soleil de Jactance, Serrière
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

Edwige s’aime, à défaut d’être aimée d’un homme. Il faut dire que son choix en matière de mâle est très restreint : il lui faut un citadin, comme elle. On lui dit qu’elle est parfaite et elle l’admet sans difficulté aucune. Autant rester seule avec elle-même, si jolie, si drôle... Et c’est tellement « in » de pouvoir se faire pomponner seule chez le coiffeur, déguster seule des glaces, dévorer seule des sushis… Oui voilà, Edwige est une it-girl, mais désespérément seule avec ses problèmes de frange. Alors… le serveur du McDo ? Un poil trop boutonneux. Son cher coiffeur ? Un peu trop fiancé. Ou alors faut-il passer par la case salle d’attente du médecin ? En attendant, maigres consolations dans le slim parfait et quelques chocolats. Mais une citadine n’est pas à l’abri de quelques surprises… dont une un peu trop énorme !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un personnage peu attachant et une histoire sans queue ni tête. Présenté comme « un vrai journal intime de nana célibataire qui note tout ce qu'elle pense », Citadine fait pshiit. Cela ressemble à des notes de blogs, rassemblées par thèmes. À la différence près qu’un blog, c’est très bien à sa place, in fine sur le net, et les thèmes, même égocentriques, sont un peu plus développés. La chronologie des faits est très approximative, à tel point qu’au début on ne pense pas du tout au prétendu journal intime, mais à un simple étalage de faits de la vie quotidienne d’une jolie citadine qui se croit le nombril du monde. Les clichés sont vus et revus... et grossiers : rencontre avec l’homosexuel de service qui s’y connait en fringues, aventure avec l’homme marié, sans compter qu’une citadine, ça aime, ça vit sushis ! Mais ça mange McDo quand ça ne va plus. Il y a le cliché final, propre à tout navet américain, ainsi qu’une comparaison douteuse avec les plantes… les belles plantes.

voir la fiche officielle ISBN 9782302017108